WE WERE PROMISED JETPACKS : The more I sleep the less I dream

Quatre ans d’absence pour un jeune groupe, c’est très long. We Were Promised Jetpacks ne m’avait pas laissé un mauvais souvenir avec son « Unravelling » de 2014. Au contraire, il représente encore pour moi une énigme. Sa faculté à ne pas choisir, à piocher ici et là ce qu’il considère valable et excitant dans les différents sous-genres du rock actuel, et à reconfigurer encore et encore ces éléments pour en faire quelque chose de terriblement malin et entêtant m’interroge. Ces écossais avaient quelque chose d’unique. Et on se rendra très vite compte, en accordant autant d’attention à ce quatrième album qu’il le mérite, que ce quelque chose ne s’est pas évanoui. Bien au contraire. Ce disque est encore plus réussi que le précédent. Bien sûr, l’intro est un peu longue, mais ce qu’elle cache vaut largement le coup. Les cadeaux que sont « Someone else’s problem », « Hanging in », « When I know more », « Repeating patterns » et la chanson-titre nous vont droit au coeur. Et le reste n’est pas loin derrière. Le groupe a appris à moins s’éparpiller, à concentrer ses effets, et a donc gagné en efficacité. We Were Promised Jetpacks papillonne certes toujours autant parmi ses influences, mais le fait avec plus d’intelligence et de retenue, et on ne peut que les en féliciter, et attendre la suite de leurs aventures avec sérénité et impatience.

Site officiel

Paroles de l’album

We Ere Promised Jetpacks : Repeating patterns

Related Posts

  • 88
    Le son des écossais de We Were Promised Jetpacks était apparemment très typé grunge sur l'avant "Unravelling". Le changement est on ne peut plus notable sur ce troisième album, très axé indie rock, mais dont toute vélléité bruitiste a quasiment disparu. "Unravelling" varie les ambiances tout en restant dans un…
    Tags: unravelling, rock, indie, ne, album, we, on, plus, jetpacks, promised

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *