VLTIMAS : Something wicked marches in

En fait, il y a des mecs qui, à eux seuls, sont capables de déplacer des foules, et des montagnes. Des mecs sur qui un supergroupe peut compter pour compter des tas de followers. David Vincent est de ces mecs. Après avoir changé la vie de milliers de fans de death metal, il a volé de ses propres ailes et expérimenté des tas de choses (plus ou moins réussies, ok) en territoire metal. Mais d’accord, il n’a jamais été aussi bon qu’au travers de ses participations aux disques de Morbid Angel. Jusqu’à maintenant ? Bon, allez, on en vient à Vltimas. Il s’agit, vous l’aurez compris, d’un groupe où le bonhomme s’illustre. Il est pour l’occasion en compagnie de Rune Eriksen (Aura Noir, Mayhem, Nader Sadek) et Flo Mounier (Cryptosy, Nader Sadek). En regardant vite fait le cv des protagonistes, on peut déjà deviner quel genre sera à l’honneur ici ; un bon gros death metal mâtiné de black, à la fois technique, occulte et brutal. Et c’est bien ce qu’on trouve ; 38 minutes d’un genre qui, certes, peut rappeler le style tortueux du combo d’origine, mais qui s’avère également très actuel. Attention cependant, l’ensemble peut paraître assez austère, même si quelques effets d’emphase sont présents pour sortir les titres de l’ornière de la répétition. Et Vltimas s’en sort très bien. De fait, on parvient sans mal à distinguer chaque titre, chaque riff, et pour autant l’ensemble sonne très compact et homogène. Bref, pari plus que réussi pour ce disque entre deux mondes, alliant le savoir-faire des cadors aux moyens et inventivité des structures actuels.

Facebook

Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *