TR PROD : Naissance

Ils sont rares, les artistes trip hop à voir le jour en ces temps troublés par la trap et autres synth wave. Alors quand TR Prod s’est pointé en m’annonçant son désir d’être chroniqué dans ces pages… Eh ben, j’ai simplement pas assuré. J’ai zappé le premier e-mail, les ai fait poireauter quelques jours pour le deuxième. Pourtant, ce soir, en découvrant ce premier ep sorti il y a quelques jours (et que j’aurai pu donc découvrir en avant-première, nigaud de moi), je me dis que j’aurai franchement raté quelque chose en passant à côté. Certes, cinq titres, ça n’est pas lourd. Mais c’est suffisant. « Genèse » plante le décor d’un style cool, mélancolique et groovy, mais avec une guitare rock. Quand « Tout s’oublie » démarre, on en attend la même chose, et ça nous suffirait, d’autant plus que le titre développe un univers similaire pendant sa première moitié. Jusqu’à ce qu’un chant noir charbon s’y incruste pour rehausser le côté rock. « Odyssée » marque le milieu du voyage tout en ambiance. « Gris ciel » relance les hostilités avec une autre salve de trip rock chanté. Et enfin, « Turquoise » nous accompagne tranquillement jusqu’à l’inévitable dénouement. Si « Naissance » est au final une traversée moins chahutée que ne peut l’augurer sa pochette, ses couleurs sont tout aussi belles et sa personnalité affirmée. La dualité electro / rock qui l’habite est suffisamment bien dosée pour qu’on s’y laisse prendre sans parti-pris pour l’un ou l’autre bord. Il n’est pas interdit de penser au premier album du Parisien Rob sur certains titres, mais encore une fois, oui, TR Prod cultive sa différence. Ne reste plus qu’à attendre une confirmation longue durée maintenant !

Site officiel
TR Prod : Genèse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *