TRISTANIA : Ashes

tristania ashes

Après trois albums unanimement salués comme de très bons manifestes de doom metal lyrique, Tristania décide de faire le point avec un album de transition reprenant une teinte un peu abandonnée (tonalité sensiblement plus death doom et moins gothique que les dernières œuvres, et voix en rapport, côté orchestral largement atténué) pour chercher un nouveau souffle. Les dissensions internes ayant amené à la création du clone Sirenia en seraient-elles à l’origine ? En tout cas, le groupe y a certainement perdu une part de personnalité…et de talent. Ce « Ashes » sonne un peu daté, et fait pâle figure à côté de « World Of Glass »…Alors faut-il respecter la volonté du groupe et encourager cette mutation ou regretter le passé ? Voyons les choses autrement ; le fait est que les norvégiens n’ont pas le niveau des outsiders du doom death actuel, et plus le niveau de la formation qu’ils étaient il y a encore deux ans. Triste constat non ? Espérons que ce trouble n’est que passager et qu’ils sauront recentrer le tir sur le prochain opus.

Paroles de l’album

Site officiel

Related Posts

  • 72
    Puressence est une formation anglaise qui pratique une pop indé assez mélancolique et poignante, avec la particularité de comporter un chanteur à la voix très androgyne (pour tout dire, j'ai longtemps cru qu'il s'agissait d'une chanteuse). Et l'air de rien, c'est un groupe qui vient d'atteindre ses 19 ans de…
    Tags: de, un, plus, une, à
  • 70
    Le metal extrême scandinave n'est pas vraiment un genre en voie de disparition, de nouveaux groupes apparaissent tous les jours, et on a de plus en plus de mal à dénicher le groupe valable parmi les dizaines de formations de seconde zone. Les Finlandais de Ghost Brigade, eux, se sont…
    Tags: de, à, doom, plus, un, groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *