THE MIGHTY MIGHTY BOSSTONES : While we’re at it

Et de dix pour les bostoniens. Avec plus de trente ans de carrière derrière eux, les gars n’ont pas vraiment de leçon à apprendre sur la façon dont on pond un bon titre de ska punk. Leur recette est bien rodée : de l’énergie, du fun, des cuivres, des influences reggae et un engagement certain. Ce disque, on aurait pu s’en douter, tourne autour du climat politique et social des Etats-Unis. Musicalement, il remet encore un peu de ska pur dans la soupière, mais la mixture est loin d’être indigeste. Ce qui ne signifie pas que je m’éclate ici comme j’ai pu le faire dans le passé. Explications. Les Mighty Mighty Bosstones jouent sur leur terrain, un terrain qu’ils ont eux-même dessiné, ratissé, traité. Et ça s’entend. Concrètement, aucun titre de ce nouvel album n’est mauvais, mais chacun s’appuie sur un savoir-faire ancestral dont on sent que la remise en question n’a pas été au centre des préoccupations du groupe. Ce qui en résulte, c’est un disque correct mais dont on attendait beaucoup plus après sept ans d’absence, traversé tout de même de quelques classiques immédiats (« Closer to nowhere », « Wonderful day for the race », « The west ends », « Here we are », « Hugo’s wife »). Ce qui est assez frustrant quand on connaît le potentiel du gang de Dicky Barrett. Allez, on le sauve, mais faut faire mieux la prochaine fois les gars !

Site officiel

Paroles de l’album

The Mighty Mighty Bosstones : Wonderful day for the race

Related Posts

  • 78
    Autant vous le dire, cet été, vous allez bouffer du ska punk. C’est pas moi qui vais m’en plaindre, mais trois formations au talent certain ont décidé de sortir leur nouvel album ; les Mighty Mighty Bosstones, les Mad Caddies et le petit poucet The Interrupters. Un groupe de Los Angeles…
    Tags: l, the, s, album, we, mighty, énergie, punk, ska, douter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *