TETEMA : Geocidal

Tetema_geocidal

Une occasion de découvrir un nouveau projet musical du grand Mike Patton ne se refuse pas chez Adopte Un Disque. Alors ce duo avec  le compositeur et pianiste australien Anthony Pateras, pourquoi pas ? Connaissant uniquement l’un des deux protagonistes, mais le connaissant relativement bien, je m’attends au meilleur comme au pire, mais certainement pas à quelque chose de passe-partout, encore moins à ce à quoi ça ressemble vu de l’extérieur. Ce que « Invocation of the swarm », premier titre de ce disque, a tôt fait de me confirmer ; bruitages + batterie + effets de voix = drôle de mélange, qui tend plus vers la musique contemporaine, le happening que le plaisir musical sans conséquences. Le très bruitiste et violent « Pure war » où Patton vocifère comme un beau diable vient enfoncer le clou. « Irundi » est une promesse exotique et tribale tenue, mais pas vraiment une surprise, ni une pure réussite. D’ailleurs, pour tout dire, le reste est à l’image de ces trois premiers titres. On y trouve des éléments d’un peu toutes les incarnations musicales (ou pas trop d’ailleurs) du grand Mike, tout ça est passé au mixer avec de la musique de film, de l’expérimentation, du noise rock. L’ensemble est porté aux nues par la presse. Et moi, ça m’ennuie au plus haut point. J’ai déjà entendu tout ça, alors me taper de l’autoparodie avec un alibi pseudo-arty, non merci.

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *