TEENAGE WRIST : Chrome neon jesus

Les angelinos de Teenage Wrist se sont formés en 2015 et ont certainement pas mal écouté les disques d’emo et de rock alternatif de leurs grands-frères en grandissant. Si je vous dis ça, c’est forcément que ça s’entend pas mal. De là à vous dépeindre ce « Chrome neon jesus » comme un disque convenu et conforme à ce que je pouvais écouter il y a 10 piges… Non. Ce « Chrome neon jesus » est juste un très bon disque d’un genre qui certes va piocher dans beaucoup de choses qu’on connaît bien, alternant entre l’abrasif, le poppy, le sucré et le mélancolique. Une balance pas inédite, mais qui permet de varier les plaisirs et faire de ce premier album une rencontre agréable qui n’est pas avare en bons moments (« Dweeb », « Swallow », « Black flamingo », « Kibo », « Spit », « Waitress »). La plupart des titres sont issus de l’union des ambiances et éléments cités ci-dessus, ce qui fait de « Chrome neon jesus » un disque un peu plus « créatif » que prévu, et qui n’a que l’allure de l’adolescence, pas le goût d’inachevé et de brouillon. Bien sûr, je n’ai pas dit que cet album était parfait. Il reste chargé en références, mais brouille suffisamment les pistes pour qu’on s’y perde, et du coup, ça marche !

Site officiel

Paroles de l’album

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *