SOFIANE PAMART / SCYLLA : Pleine lune

Bon, je ne vais pas vous raconter (trop) ma vie, mais ça reste un blog, hein. Donc Sofiane Pamart, si vous ne le connaissez pas, est un pianiste de ma région, récompensé par une médaille d’or du conservatoire de Lille, et qui à côté de sa culture classique plus ou moins forcée quand on se lance dans la pratique d’un tel instrument, aime le flow et les textes ciselés du hip-hop. Et cette désormais figure du genre (il a notamment collaboré avec Medine, Kery James, Seth Gueko), je peux un peu faire le malin, parce que non seulement j’en ai vu le potentiel avant beaucoup, mais je l’ai vu (et fait, accessoirement) jouer devant un public restreint, et notamment mes enfants, avec son groupe Rapsodie, il y a quelques années. Enfin, bref. En 2018, c’est en solo ou presque qu’on le retrouve. Associé à Scylla, plume du rap du plat pays au style sombre et mélancolique, ils accouchent d’un premier album à quatre mains qui évoque autant un Yann Tiersen, référence imparable du piano moderne, que les dernières sorties slam. Un style à mi-parcours entre deux mondes, qui aura certainement du mal à se frayer un chemin autant dans l’un que dans l’autre. Pourtant les qualités sont là. D’abord le jeu de Sofiane, démonstratif, virtuose, sensible, plaçant « Pleine lune » dans une ambiance old school hip-hop. Et puis, bien sûr, les textes de Scylla, qui ont le bon goût de jeter loin derrière les poncifs du genre, et de présenter l’homme dans son entièreté, avec ses doutes, ses forces, ses faiblesses. La rencontre des deux tient vraiment de la formule instable, du fil d’équilibriste qui menace de rompre à chaque instant. Par moment, on trouve que tel ou tel titre est trop slam / chanson et qu’il gagnerait à se faire plus féroce, ou au contraire que le fond musical est trop soft pour les mots qu’il porte. Mais on est avant tout admiratif d’une telle maîtrise de part et d’autre, et curieux de voir ce qui, le temps aidant, peut naître d’une plus grande connaissance mutuelle.

Site officiel

Paroles de l’album

Sofiane Pamart / Scylla : Une clope sur la lune

Sofiane Pamart / Scylla : Solitude

Sofiane Pamart / Scylla : Charbon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *