SJUKDOM : Stridshymner og dodssalmer

Deuxième album pour Sjukdom. Comme on peut se douter avec ce nom, ce titre et cette pochette, on se situe ici en plein territoire « true black » à tendance viking. Auteur d’un premier album très classique en 2013, le groupe remet le couvert aujourd’hui avec un disque… de la même facture. Mais avec un nouveau bassiste. Ce qui ne s’entend pas trop d’ailleurs. Alors vous me direz, pourquoi se fatiguer à écouter ce disque ? Parce qu’il respecte parfaitement le cahier des charges du genre, pardi ! Epique, cru, froid, haineux et assez court pour ne pas se perdre, ce deuxième opus (je vous ferais grâce du copier-coller de son titre imprononçable pour le mécréant que je suis) est tout ce qu’on pouvait attendre du groupe, et ça Osmose l’a bien compris. On ne s’étonne donc pas une seconde de la teneur de ses riffs, de son chant, de ses breaks, de ses intros… Mais on est pas le moins du monde déçu non plus. L’intensité est là, les leçons sont bien apprises, et si le cv des musiciens est quasi-inexistant, ils sont suffisamment aguerris pour nous proposer sept titres très bien ficelés. Alors on ne crie certes pas au génie, mais on plussoie largement !

 

Site officiel
https://www.facebook.com/Sjukdomband/

Related Posts

  • 10000
    Il y a quelques temps, Tarnkappe m'avait tapé dans l'oeil avec son black metal orthodoxe et cru. Alors forcément, quand aujourd'hui monsieur Hammerheart m'envoie le premier album de Kjeld avec peu ou prou les mêmes ingrédients et en plus des membres du combo susnommé, bon, ok, je me sens un…
  • 10000
    Arkona, pour celles et ceux qui ne le connaîtraient pas encore, est l’un des fers de lance du (folk) metal russe, oeuvrant d’abord dans l’ombre puis en pleine lumière depuis quelques années et sa reconnaissance sur la scène internationale. Il faut dire que celle-ci est méritée, le combo présentant de…
  • 10000
    Troisième album pour les suédois de Stilla, qui n'ont pas chômé depuis leur création en 2010. Malgré cela, le groupe est bien malgré lui l'un des noms qui circulent quand on a déjà prononcé celui de beaucoup d'autres formations plus en vue. Pourtant, Stilla a une personnalité qui peut s'avérer…
  • 10000
    Il faut se rendre à l’évidence, l’âge d’or du viking metal ou du black païen est bel est bien terminé. Pourtant, ça et là, quelques formations particulièrement têtues continuent d’y croire et de perpétuer la tradition. Parmi quelques autres « vieux de la vieille » (Moonsorrow, Enslaved dans une certaine mesure, Borknagar,…
  • 10000
    Depuis 1993 (soit 21 ans eh ouais, jsuis une bête en calcul mental), les norvégiens de Einherjer tiennent le cap et résistent coûte que coûte à l'envahisseur, droits sur leur drakkar, défenseurs infatigables d'un black folk aux influences nationales assez légères par rapport à certains collègues, et au metal de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *