SIMON, Emilie : The Big Machine

Emilie Simon big machine

Émilie Simon est une artiste à part sur la scène française. Reconnue mais toujours un peu underground, sur une major en gardant un côté très indé dans ses choix artistiques, discrète dans les médias, elle est un mystère que seuls ses disques permettent de percer à jour. On l’avait connue poète et fragile sur « Fleur de Saison », la voici grandiloquente et fantasque sur « The Big Machine », sur lequel plane de plus en plus l’influence de Kate Bush (prégnante sur un titre comme « Nothing To Do With You »). Cette fois, la belle, désormais New Yorkaise d’adoption, a choisi de s’exprimer en anglais. On sent d’ailleurs, tant dans la production que dans les arrangements, que les ambitions d’Émilie l’ont suivie de l’autre côté de l’Atlantique. Sans jamais céder au sirènes du succès commercial trop facile, les titres de ce quatrième album jouent tout de même la carte d’une electro-pop un peu plus accessible, moins intimiste et timide en tout cas. « The Big Machine » porte donc bien son titre, engageant la trentenaire sur un chemin qui la mènera probablement vers la reconnaissance mondiale de son talent flamboyant.

Paroles de l’album

Site officiel

Emilie Simon : Rainbow

Related Posts

  • 82
    J'étais de ceux que « In Rainbows » a déçu. Trop propret, trop facile, comme si une certaine convenance musicale de la part du groupe devait contrebalancer l'audace commerciale, le doigt d'honneur tendu nonchalamment aux majors et à leur modèle économique en fin de vie. Ok, c'est bien beau les idées, mais…
    Tags: de, plus, un
  • 75
    Du film de Zack Snyder, délire geek pseudo métaphysique, ce qu'on retiendra surtout, outre un goût réaffirmé pour le grand spectacle et les effets visuels tape-à-l'oeil, c'est la bande originale. Elle aussi haute en couleurs, elle se caractérise par des reprises ou remixes très cinématographiques (forcément) de tubes rock de…
    Tags: de, un, plus
  • 74
    A vrai dire, je ne pensais pas pouvoir jouir de nouveau du black metal occulte de ces grecs, sans nouvelles d’eux depuis 11 ans ( !) et leur album « The Mystic Path To The Neverworld », pas révolutionnaire, moins bien foutu que ceux de ses voisins de Necromantia, mais assez sympathique quand…
    Tags: de, the, un, plus
  • 73
    Cortez, trio suisse, n’est pas là pour vous offrir des fleurs. Non, eux, leur genre c’est plutôt l’attaque frontale, armés jusqu’aux dents et sans laisser de répit. Les 10 titres ici présents tapent là où ça fait mal, et ne ralentissent le temps que pour repartir de plus belle. Cortez…
    Tags: de, plus, un
  • 72
    Les fans de A Perfect Circle seront comblés d'apprendre que Billy Howerdel, ci-devant guitariste et fondateur du groupe, a décidé de s'émanciper, de sortir de l'ombre du grand Maynard James Keenan pour présenter un projet personnel, Ashes Divide. Bon, concrètement, c'est la voix qui fait la différence ici. Plus claire,…
    Tags: de, un, plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *