SERAFYN : Foam

Vous n’avez jamais entendu parler de Serafyn, et c’est normal. Il s’agit en fait d’un tout jeune groupe suisse. Trois filles, deux garçons, un certain penchant pour les atmosphères paisiblement folk et les harmonies de voix, la mélancolie et les instruments classiques (deux violoncelles, une contrebasse). C’est donc du côté de la plénitude et de la beauté que l’on classera ce bel essai d’indie pop-folk. Très acoustiques, les dix titres de « Foam » reflètent la volonté de ses auteurs de caresser l’auditeur dans le sens du poil et l’accompagner doucement vers le repos ou la contemplation. Sur quelques titres, on peut avoir des réminiscences de Laura Veirs, autant dans les ambiances que la voix. On pensera aussi, et c’est assumé, parfois à Deus de par l’utilisation du violoncelle. L’électricité ne sert que très sporadiquement, et pour appuyer une ambiance, jamais pour en créer une de toutes pièces. Au final, on a ici un disque homogène et équilibré, aux chansons réussies et tout en joliesse. A suivre, avec plaisir !


Paroles de l’album

Site officiel

Serafyn : Good thing

Related Posts

  • 10000
    Je sais, je sais, on ne juge pas un livre à sa couverture. Et pourtant, en regardant celle de ce premier album du trio américain, on sait qu'on ne se situera pas dans un univers policé et facile. Pas la gueule du tout-venant, ce « Taking time », plutôt celui du disque…
  • 10000
      J'aime les choses originales, voir même bien barrées. Si en plus elles débarquent de nulle part et me prennent complètement au débotté, tant mieux. Si vous avez un peu de jugeote, vous avez deviné que c'est clairement le cas ici. Cobalt Chapel, c'est l'alliance d'une actrice / chanteuse anglaise,…
  • 10000
    Avec ce nom qui ferait fantasmer nos (hum) grands comiques nationaux tant il est promesse de jeux de mots truculents, The Pines pourrait être perçu comme un groupe comme un groupe de petits rigolos, ou juste un groupe à éviter. Ce serait dommage, car ces américains ont développé depuis leurs…
  • 10000
    Sixième album pour les américains de Mewithoutyou, un groupe qui a toujours voyagé au sein du large spectre rock. Tantôt rock alternatif, tantôt folk rock, tantôt indie rock, plus pop, plus expérimental, plus prog.... Concrètement, « Pale horses » est un peu de tout ça. Plus aventureux et furieux que « It's All…
  • 10000
    Croisés il y a deux-trois ans sur une compil indie pop, les estoniens de Ewert and the Two Dragons m'avaient laissé un très bon souvenir, celui d'une pop simple et entraînante. Ayant perdu de vue mon objectif d'alors de les découvrir sur disque, c'est avec de nombreux mois de retard…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *