SARAH LENKA : Women’s legacy

Alors, oui, j’ai un peu merdé pour celui-ci. Idéalement, j’aurai pu/ du le chroniquer plus tôt, afin que le fruit de mon travail (non rémunéré – je suis un peu le rêve du Medef, mais bon au moins je suis le rêve de quelqu’un, ça me console les soirs de déprime) illustre la journée du foutage de gueule de la condition féminine. Bon, d’accord, je l’ai un peu fait exprès pour ça, mais j’aurai pu juste décaler de quelques jours / heures la parution, et hop, c’était réglé. Raté. Il faut dire que quand un disque ouvertement présenté comme jazz atterrit sur ma pile à écouter, il a souvent tendance à passer derrière les autres. Pas de bol pour Sarah Lenka, c’est son tour de subir mon inconséquence. Mais de jazz, il n’en est pas trop question ici. Enfin, ce n’est pas du moins le style imaginé quand on entend le mot jazz. Sarah Lenka a commencé par se frotter au trip hop et au folk. Et ça s’entend dans sa manière de chanter, finalement plus pop que jazz. Musicalement, « Women’s legacy » est certes assez feutré et caressant, langoureux parfois… Mais il porte aussi des couleurs assez blues. Et pour cause ; ce troisième album réinterprète des chants de femmes esclaves. Donc, le résultat d’un héritage non écrit, transmis de voix en voix, sans qu’une école d’écriture musicale, qu’aucun code ne vienne délimiter ou restreindre la portée du message. Alors folk, blues et jazz se partagent la vedette ici, genres auxquels la voix légèrement éraillée et folk / soul de Sarah (qui n’en fait jamais trop, et ça, ça fait du bien) apporte de la douceur. C’est donc un hommage tout en sobriété. Les chansons, on s’en doute, ne parlent pas d’oiseaux qui chantent et de pique-nique les jours d’été. Je m’en accommode très bien. Oh, ça ne signifie pas que ce disque est lugubre, mais il est souvent assez sombre, c’est sûr ; on est pas loin des œuvres de Woven Hand, la fièvre rock en moins. En fait, je suis assez content d’avoir attendu pour découvrir ce disque, qui m’a cueilli ce soir, à un moment tout à fait propice. « Women’s legacy » est une belle œuvre à bien des égards.

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *