ROSS THE BOSS : By blood sworn

Pour beaucoup (enfin, ceux qui savent), Ross The Boss n’est que l’ex guitariste de Manowar, parti juste après ce qui restera probablement leur meilleur album, « Kings Of Metal » en 1988 (tout ça ne nous rajeunit pas). Pourtant, le monsieur est dans le business de la musique depuis bien avant que ça ne devienne un business. Il a oeuvré dans le proto-punk, dans le hard rock, et évidemment dans le heavy metal bien viril. Ici, on va parler de son troisième album sous son nom, même si c’est bien sous la forme d’un groupe qu’il opère. Dans ce disque, donc, on retrouve un style à la croisée des chemins du hard rock et du heavy metal (même si ce dernier est plus représenté, ne serait-ce que vocalement). Bourré jusqu’à la garde de bons riffs, de montées vocales typiques (et donc potentiellement insupportables pour ceux qui ne kiffent pas le style) et de titres classiques et efficaces (plus d’une heure de matos, les gars!), « By blood sworn » a, il faut bien le dire, pas mal d’atouts de son côté. Et même pour moi qui ai lâché la rampe du true metal depuis longtemps, ces treize titres remplissent leur office avec succès. Peut-être grâce aux légers relents plus (punk) rock ? A l’absence de moments purement démonstratifs et de soli lourdingues ? A la relative modernité de la mise en place ? Je ne sais pas. Mais dans l’ensemble, ça passe très bien, alors forcément, je ne peux que conseiller ce disque aux heavy metal addicts, et encourager (avec le frein de la voix, tout de même) les réticents à tenter l’expérience !

Site officiel

ROSS THE BOSS : By blood sworn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *