ROB HALFORD : Celestial

Je dois vous le dire, parfois, le fait d’écrire des chroniques, comme pour toute activité qui crée une routine, est pesant pour moi. Mais s’il y a bien une période où je m’amuse, où mon enthousiasme remonte en flèche, où je me souviens pourquoi j’ai entamé cette aventure, c’est celle qui précède Noël. Non pas que cette fête me tienne particulièrement à cœur. Mais chaque année, je prends un malin plaisir à fouiller pour trouver un ou plusieurs albums de noël sortant de la norme. Voici cette année celui du papy metal Rob Halford. « Celestial » ne présente pas de révolution, de sélection de titres incroyables, mais le fait d’entendre l’ex Judas Priest s’égosiller sur des « God rest ye merry gentlemen », « Deck the halls », « Joy to the world » ou « Hark ! The herad angels sing » sur des riffs heavy est assez drôle. Ceci dit, ce disque est très moyen. L’interprétation est parfois poussive, on sent que le bonhomme n’est pas très à l’aise dans cet exercice, et trop de titres type ballade émaillent l’album qui aurait du / pu se montrer beaucoup plus musclé. Mais bon, ça reste rigolo et c’était le but recherché, non ?

Facebook

Instagram

Paroles de l’album

Related Posts

  • 10000
    Oh, je vous entend d'ici... « Bouahaha ! Pfffff ! Peupeupeupeu ! Gniark gniark ! » Oui, c'est un album de noël. Mais attention, pas envoyé par n'importe qui ! Eh oui, c'est papy Ritchie et sa jolie blonde rencontrée au Superbowl (c'est-y pas romantique ça ?) qui œuvrent ici…
  • 10000
    Bon, ok, on entre ici bien en territoire américain, au coeur de genres bien installés, mais voilà, par ici ça reste assez exotique pour que votre serviteur aie envie de se farcir 37 minutes d’un traitement country bluegrass des titres classiques des fêtes de fin d’année. Les Singing Contractors sont…
  • 10000
    Dans la généreuse livraison de disques de noël pédigrée 2016, je vous ai sélectionné ce groupe au nom bien too much. Comme vous certainement, je m'attendais à trouver un bon gros groupe de death massacrant du classique à tout va. Et bien, pas du tout. Bloodsucking Zombies From Outer Space…
  • 10000
    Ma dernière rencontre avec les rigolos de Dude York était un peu biaisée ; il s'agissait d'un disque de compositions originales, certes, mais...de noël ! J'avais tout de même capté le potentiel du groupe, capable de pondre de chouettes titres entre pop punk et powerpop. Et vous savez quoi ? C'est exactement ce…
  • 10000
    Deuxième album de noël pour les québécois. Deuxième ? Deux en suivant ? Non parce qu’un, c’est rigolo, et en plus il était assez réussi, mais que va apporter celui-ci ? Du soleil, capitaine. Ah bon. The Lost Fingers nouvelle formule (pour ceux qui n’ont pas suivi, le trio originel s’est adjoint les…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *