PUSH-UP : The day after

push_upthedayafter

Quelques années après sa mort, on en finit plus de chercher les héritiers de Zappa. Quelques mois après leur reformation, on guette les traînées de génie de Faith No More, celles-là même qui génèrent de jeunes pousses prometteuses. Voici aujourd’hui que ces recherchent se croisent et convergent là, sous nos yeux, en France. Push Up ! est un collectif se réclamant de la black music des seventies, mais métissant ses influences avec le rock pour aboutir à une fusion des plus passionnantes. Attention donc à ne pas vous laisser berner par l’introductif « Turn it off » et son gros riff qui sent le funk metal, même si la flûte y fait bien vite son apparition ; « The day after » est bien plus riche que ça. On y trouve un panel impressionnant : funk, soul, reggae, pop, jazz rock, punk, rock, le tout s’appelant et se répondant constamment, et porté par plusieurs lignes vocales. C’est que Push-Up !, le groupe, c’est dix personnes au total. Pourtant, on ne joue pas la surenchère ici ; le son est rond, enveloppant, sucré, mais une coolitude de tous les instants est de mise. On a jamais l’impression d’être pris en otage par des musiciens qui veulent en faire trop ou trop bien. Tout sonne naturel, en place, pas calibré, pas copié. En un mot, c’est bon. Sacrément même. Et on imagine ça encore mieux en live. Je ne connais pas le premier album du collectif, mais celui-ci est vraiment bluffant !

Site officiel

Push-Up : Kiss from the devil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *