PROJECT PITCHFORK : Fragment

Les allemands sortent cette année deux albums en quelques mois. J’ai passé mon tour pour la chronique de « Akkretion » sorti en début d’année, occupé ailleurs. Mais je ne passerai pas sous silence la sortie de celui-ci. C’est le très bon « The great storm » qui nous accueille avec son gimmick obsédant. Le titre évite le piège du mièvre et du facile, et convainc sans mal de poursuivre l’écoute. « In your heart » est un peu plus sobre et pop. Je me rends compte qu’une bonne dizaine d’années sont passées depuis que j’ai prêté une attention soutenue à cette formation, découverte comme beaucoup avec « Steelrose » puis « Existence ». Le souci, c’est que j’ai toujours été partagé par l’ambivalence du groupe, penchant tantôt vers l’electro dark tantôt vers une dance pop un peu cheesy. Ce « Fragment » changera-t-il les choses ? Hum, très peu de chances en fait. Certes, l’accueil relativement musclé et très efficace de « The great storm » me laisse songeur. Et si « In your heart » adoucit la mélodie, ça passe encore. Mais la tendance à la ballade et aux accords majeurs reprend vite le dessus, nous laissant une grosse poignée de titres mi-figue mi-raisin, qui sont la marque de fabrique du groupe, certainement ce qui fait son succès et sa longévité, mais qui me laissent encore une fois mitigé. Et me laissent face à mon manque de logique et ma tendance à la dissociation. Moi qui apprécie autant un bon disque d’electro-pop qu’une tuerie electro dark, je n’accepte pas un subtil mélange entre les deux ? Eh ben non, effectivement. Tout ça me paraît fadasse, malvenu, bizarre, rayez la mention inutile. Oh, je sais que c’est moi que je pénalise en boudant mon plaisir, mais que voulez-vous, on ne va pas contre sa nature ! So, next !

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *