PROF : Pookie baby

Du côté de Minneapolis aussi, on aime bien le hip-hop. Jacob Anderson alias Prof développe depuis 2007 son personnage de bad boy yoyotant pas mal de la touffe. L’influence de son père, violent et atteint de troubles bipolaires ? Celle des modèles blancs du rap game, le early Eminem en tête ? Peut-être. Quoi qu’il en soit, ce cinquième album est tout simplement énorme. Jetez un œil au clip ci-dessous pour vous échauffer. « Pookie baby » est à la fois fun, frais, mélodique, fêlé et original. Les morceaux oscillent entre hip-hop et moments un peu plus cool et R&B. Le point commun ? Un groove contagieux, une coolitude époustouflante, une aisance permanente. Les sonorités trap à la mode y sont, mais pas que, loin de là. Moderne et versatile, Prof pratique le rap avec talent, mais sait aussi chanter avec feeling. Et on dirait bien que tout ce qu’il touche se transforme en or. Sur les 15 titres que comporte ce disque, ok, j’en retirerai peut-être un ou deux (« Send nudes » ? « Designated hitter »?), mais tout le reste, je vous le dis droit dans les yeux : c’est de la putain de bombe. Bien sûr, le single est énorme, mais il n’a pas le monopole de la tuerie de masse. Et ne comptez pas sur moi pour vous en citer d’autres, puisque tout est bon et que ce « Pookie baby » se déguste comme une pochette-surprise. Sautez-y à pieds joints, vous ne le regretterez pas !

Site officiel

Paroles de l’album

Prof : Andre The Giant

Prof : Criminal

Prof : Time bomb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *