PRISON RELIGION : Cage with mirrored bars

Je n’aime pas trop les ep, donc je n’en chronique que peu dans ces pages. En revanche, quand je le fais, c’est que je considère que ce que contient ce format assez bâtard suffisamment énorme pour le « mériter ». Aujourd’hui, c’est de hip hop dont je vais vous parler. Sauf qu’en écoutant « Cage with mirrored bars », ça ne va pas vous sauter aux yeux. Car si Crimewave, Poozy et False Prophet sont bien issus de ce milieu, leur union a pour but et particularité de prendre tout ce qui se trouve sur leur chemin et l’amalgamer en la forme la plus malsaine et violente possible. Pas étonnant donc que ce premier ep se charge de noise, de death metal et de trap. Voix trafiquées, scansion hip-hop complètement hystérique, ambiance de film d’horreur, tout est là pour vous faire passer un moment peut-être inoubliable pour certains, et en tout cas inédit pour ceux qui y poseront une oreille. Après, soyons clairs, ce premier pas dans le monde des ricains n’est pas de tout repos, et a deux défauts :

1/ les titres manquent de diversité.

2/ on arrive pas à trouver les paroles sur le net, et c’est fort dommage avec un nom de projet aussi intriguant.

Prison Religion a apparemment un album sur le feu pour 2018 ; j’ai hâte de voir s’il parviendra à gommer ses automatismes et persistera dans cette voie mutante !

Site officiel

Prison Religion : Wet me up

Related Posts

  • 10000
    J'ai découvert Necro avec son précédent album "Death Rap" il y a 2 ans, et je guette depuis une nouvelle sortie, convaincu que je suis du talent du bonhomme, inconstant certes, mais au phrasé si typique et au propos si particulier qu'il en devient salutaire pour un univers hip-hop beaucoup…
  • 10000
    Depuis 1991, Ron Braunstein alias Necro crache son rap hardcore sur fond de mixes aux sonorités gothiques et metal, creusant peu à peu le sillon d'un hip hop de blanc-becs nourris au rock. Car le monsieur a passé quelques années de sa jeunesse a jouer de la guitare pour un…
  • 10000
    Dookoom, c'est le genre de formation que l'on ne découvre pas par hasard. Le premier ep de la formation sud africaine a atterri dans ces pages grâce à une recommandation de label. « Silbi dog » m'a à la fois surpris et décontenancé. On m'avait donné Die Antwoord et le trap comme…
  • 10000
    Die Antwoord a apparemment marqué de façon indélébile la scène mondiale par son curieux mélange de hip hop, variété et électro foutraque. On en trouve des traces partout, de la France à la Russie. Alors pas étonnant que des rejetons voient également le jour au plus près de chez eux,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *