PIL & BUE : Forget the past, let’s worry about the future

PilBue-ForgetThePastLetsWorryAboutTheFuture-digitalfront-4000x4000

Il est bien rare que je me penche sur des ep ici. Pour plusieurs raisons en fait. D’abord, parce que j’ai bien assez à faire avec les albums. Et puis, parce que je n’aime pas le format, souvent trop court, qui ne permet pas d’avoir une idée juste du potentiel des formations. Et puis, aussi, parce que parfois, je me suis enthousiasmé pour des ep et le groupe a explosé sur le chemin de l’album : beaucoup d’espoir gâché. Mais parfois, je croise le chemin d’un ep vraiment trp bien foutu pour que je le passe sous silence. Pil & Bue, donc. Duo norvégien signifiant « arc et flèche », il sort ici sa première œuvre, soit 6 chansons et 32 minutes, entre emo punk, rock alternatif et metal progressif. Et quelles chansons ! Puissantes, belles, renversantes d’efficacité, elles sont tout simplement extraordinaires. Le rock et le métal s’y conjuguent et s’y répondent, les structures se transforment puis se simplifient, les lignes de chant écorchées et épiques vous étreignent et vous portent loin. Difficile de trouver un point négatif ici tant tout est parfaitement calibré. Calibré, certes, mais en conservant une créativité qui place Pil & Bue loin du mainstream. Le duo nomme The Mars Volta parmi leurs influences, et ce n’est pas anodin… Je n’épiloguerais pas là-dessus, mais vous encourage à investir dans cette demi-heure de musique bien indé mais qui mérite de ne pas le rester !

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    A peine At The Drive In mort, on s'est mis à chercher son héritier parmi les décombres d'une scène rock indé à tendance hardcore déjà sur les rotules. Mais peut-être était-il encore trop tôt ? Aujourd'hui, les norvégiens de Rumble In Rhodos débarquent la bave aux lèvres, et impossible de…
  • 10000
    Décidément le rock n' roll crade et sans prise de tête a la peau dure ! Alors que vous dire pour vous convaincre que Mc Lusky est la 10e merveille du monde, et que leur premier album est indispensable ? Ai-je seulement envie de le faire ? Mc Lusky est…
  • 10000
    De l’Espagne, vous ne connaissez que la paella et un trio gay friendly ? Bcore, label de Barcelone, est là pour parfaire votre éducation. Car voici qu’il nous balance une petite bombe rock avec un grand R, troisième œuvre de ce groupe dont le nom ne circulait jusqu’alors dans nos…
  • 10000
    Formé en 2012, Daisyhead est un quatuor de Nashville, Tennessee, qualifié d'emo / punk / post hardcore. Pas très excitant, tout ça. Pourquoi je me suis engagé là-dedans ? Bah, à vrai dire, je ne sais plus trop. Désœuvrement, envie de changement, recommandation ? Mais en découvrant « Defenseless », le premier titre de…
  • 10000
    La découverte de cet album des américains Citizen fait partie des petits bonheurs tant espérés quand on a un loisir aussi chronophage que le mien. Étiqueté emo / post hardcore, j'avoue que je me suis écarté de la route du groupe, fatigué d'écouter des choses certes bonnes mais assez convenues.…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *