BLANCHE : Empire

Il y a très, très peu de raisons justifiant que je m’intéresse à un disque de candidat de télé-crochet ou équivalent. L’une d’elles, c’est...

PARADISE LOST : Obsidian

Mine de rien, les anglais de Paradise Lost ont allègrement passé le cap des trente ans de carrière, et sortent aujourd’hui leur seizième album....

HEXVESSEL : Kindred

Découverts en 2016 sur « When we are death », les finlandais de Hexvessel sont parvenus, sans toutefois me satisfaire pleinement, à attiser ma curiosité. Ce...

CHRISTOPHE MENASSIER :The unknown movie

Oui, je sais, j’en poste de plus en plus des disques de neo classique amenant le piano dans des contrées plus cinématographiques et dramatiques...

AND OCEANS : Cosmic world mother

Plus grand-chose ne m’étonne dans le business de la musique. Les groupes se séparent, se reforment, pour des motifs idiots ou valables, leurs membres...

DJENAVI : Eponyme

Ils sont toulousains mais c’est le souffle du désert berbère qui traverse leur musique, s’insuffle dans leurs voix et fait vibrer leurs instruments. Mais...

WE ARE MAGONIA : The living will envy the dead

Cet album n’est pas sorti cette année, mais il n’en mérite pas pour autant moins d’attention. Découvert sur le tard, le trio lyonnais signe...

JASON ISBELL AND THE 400 UNIT : Reunions

Jason Isbell est « un autre » de ces purs produits musicaux américains. Né d’une famille, hum, compliquée dirai-je, il a grandi en écoutant de la...

GHOSTPOET : I grow tired but dare not fall asleep

En 2017, Ghostpoet ébranlait un peu ma manière de voir les choses, juxtaposant les styles et les ambiances avec une attitude dont on ne...