OMNIUM GATHERUM : The burning cold

Huitième album pour les finlandais, toujours dans un genre death mélodique limite progressif. Pourtant, c’est la première fois que je chronique une de leurs productions. J’avoue, je les ai toujours trouvés trop ceci, pas assez cela. L’occasion m’est donc donnée ici de voir si les choses ont changé. Première constatation ; le combo s’y entend pour bâtir des titres à la fois très mélodique mais suffisamment chargé de virulence pour plaire à un public de deathsters assez large. Voilà une bonne chose. Mais je mens un peu. Ce qui me saute en premier lieu aux oreilles ici, c’est la voix de Jukka Pelkonen. Et elle a toujours été un des obstacles à mon adhésion à la musique d’Omnium Gatherum. Trop granuleuse, trop thrashy, pas assez en phase avec la musicalité du groupe. En me concentrant un peu, j’arrive à passer au-dessus, mais hélas après ça ce sont les morceaux un peu trop convenus qui me rattrapent. Bien sur, ils ne constituent pas la majeur partie du disque, mais ils gâchent tout de même un peu la fête. Bien que d’autres de la trempe de « Driven by conflict » (oh, ce riff de folie !) viennent rehausser le niveau. Et finalement, en bout de course, tout bien pesé, ce sont les points positifs qui l’emportent. Même si c’est de justesse.

Site officiel

Paroles de l’album

Omnium Gatherum : Refining fire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *