OH LAND : Earth sick

ohland_earthsick

J’étais ressorti plutôt très mitigé de l’écoute du troisième opus des aventures de la danoise Nanna Oland Fabricius, et sans grande envie d’y retourner. Mais vous savez ce que c’est, l’esprit de noël, le pardon chrétien, tout ça… Pfff ! Bon, ok, en ce moment pas grand-chose d’autre à me mettre sous la dent, et puis aussi, je suis curieux. Bon. « Machines » démarre avec une ballade électro-pop classique et plutôt bien sentie. « Favor friends », beaucoup plus rythmée, avec son phrasé plus actuel et saccadé, me déçoit un peu. « Head up high » a un gros côté « Sun of a gun » ; pas très original mais forcément efficace. Puis vient le morceau-titre, très trip-hop et ambiant, pas mal mais un poil trop monocorde. « Nothing is over » est une autre semi-ballade sans grande envergure ni intérêt. « Doubt my legs » et son refrain gentillet fait un peu mieux sans être renversant. « Half hero » reprend le flambeau de « Favor friends » en améliorant tous les points. « Daylight » est juste mauvais, et « Hot n’ bothered » ressemble un peu à du remplissage ; ni bon ni mauvais, il ne semble être là que pour passer le temps. « Little things » m’ennuie avec son côté pop variète. Hélas, « Flags » donne dans le même registre. « No particular order » remonte bien le niveau avec ses sonorités froides et sa mélodie imparable. Et on arrive déjà avec le sensible et beau « Trailblazer » à la fin du voyage. Oh Land a donc choisi de se faire définitivement plus intelligible et pop pour le grand public. Elle a de plus décidé de freiner son côté touche-à-tout pour privilégier une electro-pop certes bourrée de gimmicks et de trouvailles sonores sympathiques mais relativement classique dans sa forme. « Earth sick » est au final un disque assez bien vu, qui me rassure sur la suite des aventures de Nanna !

Site officiel

Paroles de l’album

Oh Land : head up high

Related Posts

  • 95
    On prend les mêmes et on recommence ? Certes, l'album précédent de la danoise Nanna Oland Fabricius m'avait vraiment tappé dans l'oeil avec son electro-pop inventive et charmante, entre tubes immédiats et titres plus subtils et intimistes. Mais je m'attendais quand même à autre chose pour ce "Wishbone", troisième album…
    Tags: de, oh, un, land, à, plus, pop, electro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *