NORDVARGR : Metempsykosis

Si vous avez trop chaud et que vous cherchez la fraîcheur, ce nouvel album de Nordvargr tombe à point nommé… pour vous glacer le sang. Il faut dire que le dark ambiant industriel du one-man band a tout pour ça. On y entend des machines crisser, s’enrayer, se remettre en marche, s’illustrant de fracas métalliques divers. Une voix d’outre-monde asséner des textes menaçants. Des nappes fantomatiques cheminer le long de couloirs déserts et de paysages post-apocalyptiques. Le rythme souvent pesant vient accentuer l’atmosphère oppressante de l’ensemble. On pourra remarquer sur ce disque une présence accrue des parties vocales, ce qui éloignera encore un peu plus Nordvargr des amateurs de dark ambiant / indus non acquis à la cause metal, puisque ladite voix se rapproche du black / death metal. Une chose est sûre ; l’aura maléfique du projet pèse de tout son poids, et sa réputation maléfique et horrifique n’est pas galvaudée. « Metempsykosis » n’est pas à mettre entre toutes les oreilles, et son économie de mélodies demandera à son auditoire un effort supplémentaire pour y entrer et parvenir à y survivre ! Au final, ceci n’est pas le meilleur album du projet, mais son positionnement moins austère pourrait bien plaire à ses fans.

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *