NEW YEARS DAY : Unbreakable

Nouveau poulain de Nuclear Blast, New Years Day est un groupe originaire d’Anaheim, Californie, qui mélange plusieurs éléments qui fonctionnent plutôt bien ensemble ; le néo metal ou metal alternatif, le thrashcore, le heavy metal. Tout ça au travers d’un style à la fois très accessible et catchy, mais qui ne manque pas de grosses guitares. Bon, ceci dit, on ne va pas se le cacher ; ce « Unbreakable », c’est un peu la caution metal pour avoir le droit d’écouter du Britney Spears et consorts. Oui, trois fois oui, New Year’s Day est très pop. On pourrait même déceler au travers de certains titres des influences r&b moderne. Et tout ça devrait me déranger au plus haut point. Il n’en est rien. New Year’s Day est l’évolution naturelle de formations comme Evanescence. Un côté moins propret dans le look, peut-être de plus grosses guitares parfois, mais dans le fonds, peu de changements. Alors on pourrait disserter pendant des heures du côté commercial de ce groupe (qui, pourtant, n’a pas été monté de toutes pièces, puisqu’il existe depuis 2004 et s’est bâti au travers de multiples changements de personnel), mais ce serait totalement vain. Parce que ça aurait un intérêt si sa musique était un repoussoir, ou que le groupe n’assumait pas ce qu’il est. Mais il n’en est évidemment rien. Chaque titre fonctionne à la perfection, et « Unbreakable » n’aura peut-être pas une durée de vie énorme, mais ça reste un bon disque estival, de ceux qu’on met en lecture et qu’on écoute sans trop y penser, mais en chantonnant une fois de temps en temps. Ce qui suffit à nous faire passer un assez bon moment, et qui pourrait bien lui attirer pas mal de fans.

Instagram

Facebook

Paroles de l’album

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *