MOTHRA SLAPPING ORCHESTRA : Catch your monster

La vie est faite de choix. Et force est de constater que certains sont plus simples que d’autres. Moi, j’ai des goûts musicaux assez affirmés malgré les apparences. Et en bon bouffeur de musique, j’aime aussi en découvrir qui vient de coins exotiques ou improbables. Alors quand Mothra Slapping Orchestra se présente à moi avec son rockab’ – psycho garage et me révèle qu’il vient de l’île de la Réunion, j’ai l’impression d’avoir les trois cocotiers à la machine à sous. « Catch your monster » marque une nouvelle étape dans la musique du groupe, qui passe de quatuor à trio, mais reste toujours attaché aux mêmes styles musicaux. MSO, qui s’est déjà auparavant illustré par ses reprises, nous accueille par une « Personnal Jesus » de Depeche Mode revisitée de façon assez convenue (ils ne sont pas les premiers à le faire) mais efficace. C’est par « Dirty wookie boogie » qu’on se rend vraiment compte de l’ampleur du son du combo : blues, rock, psycho, punk et honky tonk s’entrechoquent, et une choriste vient même prêter main-forte à Eric. Bref, c’est varié. « In love with my vampire s’avère plus rock-rockab, tout comme « My favour ». Mais comme pour l’ensemble des titres, on a pas l’impression de se replonger dans un disque d’époque. « Catch your monster » a un son très brut, très punk, et do it yourself assumé. « Igor » joue à fond la carte du film de série Z, et s’avère assez fun. « Let me be your frankenstein » est un psychobilly plus classique mais convainquant. Enfin, « Boogie trash dogs » et son insert Star Wars finissent le travail en beauté. Bon, je ne vais pas vous mentir, « Catch your monster » manque un peu d’épaisseur et de personnalité : on sent que le groupe est « juste » là pour se faire plaisir. Mais impossible tout de même de ne pas en déceler les qualités : conviction, énergie, passion et musicalité sont au rendez-vous. Une halte sympathique qui appelle une suite encore mieux roulée !

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *