MONK & CANATELLA : Care in the community

Si Monk & Canatella était un super-héros, ce serait assurément un mutant, potentiellement incompris et aux capacités juste imaginées par ses contemporains. Car s’il est bien un trésor caché du trip-hop, c’est celui-ci. Monk & Canatella est (bien sûr) un duo, formé de deux hommes ayant gravité autour des légendes Massive Attack et Portishead. Mais oubliez donc ces références ici, car vous n’en trouverez trace, autrement que dans une créativité débridée et une noirceur certaine. Mais une noirceur exprimée de tout autre façon que la mélancolie poisseuse habitant les productions bristoliennes ; point de spleen à couper le souffle à l’horizon, juste une volonté manifeste de déstructurer et salir pour mieux reconstruire un son qui leur ressemble, aussi bancal et iconoclaste que leur ville, que leur vie. Rythmiques electro, chant pop, expérimentations extra-terrestres, samples dans tous les coins, groove fiévreux, ferveur hip-hop, tout ici est concassé et réassemblé pour former un premier album original et inégalable, auquel le groupe n’a donné suite qu’en 2000. « Care in the community », c’est le paradis des morceaux à tiroirs, de ces tiroirs à la Harry Potter, plus grands à l’intérieur qu’on ne le perçoit à l’extérieur. Ce premier album sorti chez Cup Of Tea confortera l’excellente réputation du label. D’une richesse rare, ce disque est de ceux qui apportent des découvertes renouvelées au fur et à mesure des écoutes. Bien sûr, avec son potentiel pop détourné, dévoyé, il n’a pas connu le succès de ses cousins / voisins. A vous donc de lui redonner une chance, en disséquer chaque élément, et jouir de sa très irrespectueuse manière de concevoir le trip-hop !

Playlist

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *