MIMICKING BIRDS : Layers of us

Mimicking Birds est un combo de Portland assez difficile à cataloguer. Il emprunte au folk rock quelques tournures et effets, au prog son côté élaboré sans ses manières précieuses, à l’indie pop son charme délicat. Ce troisième album confirme tout le bien qu’on avait pu penser des américains sur ses précédents efforts, « Eons » en tête, puisque celui-ci s’éloignait déjà du folk rock plus classique du premier album éponyme. Logiquement, les deux disques ont bien des points communs, et la filiation est évidente. « Layers of us » va un peu plus loin, touchant souvent du doigt les nuages qui ornent sa pochette. Si je devais comparer ce disque, je le ferai volontiers avec le « Antiphon » de Midlake. Si, comme moi, vous vous êtes laissés enchanter par ce disque, il est évident que vous serez conquis par celui-ci. Pourtant, il ne s’agit pas, loin s’en faut, d’une copie conforme. Mimicking Birds est certes souvent aussi progressif, planant et délicat, mais il n’hésite pas à se montrer plus pop, plus psyché ou plus simple. De fait, « Layers of us » est un disque riche de sa diversité et fait planer sur ses 42 minutes un souffle de magie ; un « Another time » ou un « A part » n’auront aucun mal à vous faire tourner la tête. Et même si la magie a tendance à se dissiper en fin de parcours, on tient là un vrai bon disque d’un vrai bon groupe !

Site officiel

Paroles de l’album

Related Posts

  • 70
    Oui, Sumie est un drôle de pseudo pour une artiste. Mais faites bien pas les malins, mes gens, parce que son nom véritable, à la dame, c’est Sandra Sumie Nagano, et c’est quand même moins aisé à retenir. Et puis d’abord, Sandra, c’était déjà pris par une chanteuse allemande à…
    Tags: d, on, a, l, plus, quelques, qu, n, va, album

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *