MILLENCOLIN : True brew

Millencolin_TrueBrew

« Machine 15 », le disque précédent des américains, était tout de même sorti en 2008 et ne m’avait pas enthousiasmé outre mesure. Pas mal du tout, mais se reposant largement sur ses acquis, il s’assurait une note correcte sans chercher autre chose. J’espère vraiment que ce huitième album saura redorer le blason de cet énorme groupe. Le bilan ne se fera pas trop attendre, puisque ce « retour aux sources » auto-proclamé se présente sous la forme d’une collection de dix titres pour seulement 34 minutes. On aurait pu espérer un peu plus de matière pour récompenser 7 ans d’attente. Bon, soit. Mais voilà, rien n’a changé, ou si peu, depuis « Machine 15 ». Millencolin pratique un rock très énergique à la limite du punk rock, comme d’hab. Oh, bien sûr, on trouve quelques très bons titres, et on ne s’ennuie pas, mais dans deux ou trois mois, pas sûr qu’on place ce « True brew » sur la platine plutôt qu’un « Home from home » ou « For monkeys »… Ok, c’est une réaction à chaud de fan qui a un peu l’impression de se faire enfler, et oui, je l’écouterai encore ce disque, mais quand même, se sont pas foulés les gars…

Site officiel

Paroles de l’album

Millencolin : Sense & sensibility

Related Posts

  • 10000
    Millencolin, c'est seize ans au service du punk rock. Enfin, quand je dis punk rock... Il est vrai que depuis quelques années, le groupe dévie de sa trajectoire pour se diriger lentement mais sûrement vers un rock ultra-efficace et accrocheur, prenant sa source autant dans le vivier punk que dans…
  • 10000
    Après un « Home From Home » considéré par beaucoup comme une entorse au règlement intérieur, les californiens de Millencolin nous reviennent avec un sixième album qui utilise pourtant à peu près les mêmes recettes. L’époque des « Mr Clean » est bel et bien terminée, et les brûlots typiquement punk ont laissé peu…
  • 10000
    Tony Sly était un putain de songwriter. Mon plus grand regret sera de l'avoir raté en concert à un jour près. Alors je me dis que ce rendez-vous raté, d'autres l'ont peut-être eu aussi. Voici donc, un peu plus de deux ans après son tragique décès, une séance de rattrapage.…
  • 10000
    L'été est devenu pour vous un gros mot, le soleil un souvenir et les vacances une utopie ? Pas de problème, les américains No Use For A Name se chargent de vous rendre un peu de gaieté et d'insouciance, au travers de ce neuvième « véritable » album. Au programme, pas de…
  • 10000
    Fat Mike est un garçon productif, et tout entier dévoué à la cause punk. Un punk qui a grandi en écoutant du punk, mais pas que. Car à l'image de bon nombre de formation américaines, si une chanson de NOFX ressemble à une autre, elles comportent toutes une mélodie à…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *