MASS GOTHIC : I’ve tortured you long enough

Vous ne me ferez pas croire le contraire : quand on passe tout son temps ensemble, à la scène comme à la ville, avec son conjoint, il y a un moment ou l’idylle, aussi fusionnelle soit-elle, explose en vol. « I’ve tortured you long enough », c’est un peu cette histoire. Ou du moins celle d’un couple, et de l’usure qui le guette. Pour l’illustrer sur cet album, Jessica Zambri et Noël Heroux, couple à la scène comme à la ville (et même à la campagne et au supermarché il paraît) se sont partagé le travail. Ah ben oui, c’est conceptuel, hein. Et même pas sûr que ça s’entende. Mais ça a dû leur faire du bien. Et ça, ça s’entend. Mass Gothic est un projet très particulier dans le son, se situant à contre-jour, entre l’electro pop dansante, le rock grand public et l’indie rock vicelard de bad boy. Et il faut bien reconnaître que ça fonctionne pas mal. On est épatés par la puissance et la profondeur de certains titres, l’excellent « New York » en tête, même si le reste est très valable aussi. On est surtout rapidement charmés par leur dualité, et on en vient à se convaincre que la chose serait impossible sans la même équipe derrière les manettes. Alors on ne peut qu’espérer que nos new-yorkais continuent de se pourrir la vie le plus longtemps possible, histoire de sortir encore des disques aussi dichotomiques et intrigants !

Site officiel

Paroles de l’album

Mass Gothic : Keep on dying

Mass Gothic : J.Z.O.K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *