MARVEL : Guilty pleasures

Le rock d’antan a le vent en poupe. Même chose pour le heavy metal. Et il n’y a pas de quoi s’en plaindre, puisque ces genres recèlent de véritables pépites. Si on m’avait dit il y a quelques années que mes enfants chantonneraient du Led Zeppelin, du Fleetwood Mac ou du Eurythmics dans leur chambre, je ne l’aurais pas cru. Mais le fait est là, et « Guilty pleasures » ne fait que le confirmer. Märvel, pour ceux (dont je suis) qui ne le connaitraient pas, est un combo suédois pratiquant un hard rock / heavy metal bien rétro et mélodique. Ce qui peut déjà être intéressant. Mais là où ce huitième album l’est encore plus, c’est qu’il s’agit d’un disque de reprises ! Alors bien sûr, il ne s’agit pas de titres emblématiques de notre époque actuelle revisités à la sauce old school (ce qui, en fait, et it été passionnant), mais bien de hits (ou pas, d’ailleurs) de grosses têtes du rock, sans trop de limitations de décennies d’ailleurs. Dans la playlist, on croise Elvis, Reo Speedwagon, Kiss, Dire Straits (terrible version de « Sultans of swing »!), Toto, Monster Magnet… Et peu importe d’ailleurs qu’on connaisse ou pas les orginaux, car Märvel les reprend véritablement à son service, les transformant pour les faire entrer dans le carcan qu’il s’est choisi. Autant vous dire qu’il y arrive formidablement bien, et qu’il est impossible de ne pas taper du pied en rythme et être emmené par l’énergie communicative du combo. De quoi donner envie de découvrir les albums les plus classiques des suédois !

Instagram

Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *