MACELLERIA MOBILE DU MEZZANOTTE : Noir jazz femdom

Avec 20 ans d’expérience et un paquet d’albums derrière eux, Macelleria Mobile di Mezzanotte ne sont pas des nouveaux venus sur la scène dark jazz internationale. Comme pas mal d’acteurs majeurs du genre, les connexions avec le monde du metal sont nombreuses et évidentes ; ici une distribution metal, là une participation d’un membre d’Aborym… Sauf que Macceleria Mobile di Mezzanotte n’est, à l’origine, pas un projet typiquement dark jazz ; c’est petit à petit que le genre s’est faufilé au sein d’un electro noise bien crado, musicalement comme dans les images utilisées. « Noir jazz femdom » est assez loin de ça, mais des symptômes subsistent, et c’est tout ce qui fait le sel de ce disque ; une ambiance lynchienne bien brumeuse à couper au couteau, et de vraies tranches de menace à l’intérieur, constituées de strates de percussions sourdes, de saxos criards, de voix sépulchrales, de cauchemars éveillés. C’est là, dans cette tribalité urbaine, ces incantations malveillantes, ce toucher dark ambiant qui ne vole pas son nom, qu’on peut lui trouver des familiarités avec le metal. Mais sa couleur dominante n’est pas le noir, c’est bien le rouge sang, épais et profond qui recouvre les six titres de cet album. Que je vais nommer disque le plus flippant de 2019. Et dont je vais suivre les auteurs à la trace. Ce ne sera pas difficile, tant elles sont macabres !

Facebook

Related Posts

  • 10000
    C'est le moment d'éloigner les personnes sensibles des enceintes, mesdames et messieurs. Car Pleiadees est un projet parallèle de Massimo Pupillo de Zu (dont vous avez peut-être raté la chronique de « Jhator » dans les pages d'AUD?). Et s'il est décrit comme du dark jazz, ceux qui se sont déjà confronté…
  • 10000
    Il y a quelques années, je faisais connaissance avec le dark jazz. D’abord avec Bohren & Der Club Of Gore bien sûr, puis avec d’autres joyeusetés, dont Dale Cooper Quartet et...The Kilimandjaro Darkjazz Ensemble. Jason Kohnen, l’un des fondateurs du groupe, a récemment décidé de créer une nouvelle forme musicale.…
  • 10000
    L'occasion de découvrir une nouvelle formation de dark jazz ne se présente pas tous les jours. Pour tout dire, à part Bohren & der Club Of Gore et The Kilimandjaro Darkjazz Ensemble, je ne connais aucun autre prétendant au trône d'hériter d'Angelo Badalamenti. Pour ceux qui ne seraient pas au…
  • 10000
    Huitième album pour Bohren et son club funèbre. Si le genre développé peut surprendre le promeneur du dimanche, ceux qui ont déjà rencontrés les allemands savent à quoi s'attendre ici : de longs titres, à la fois sombres et paresseux, égrainant les notes doucement, les laissant résonner dans la nuit.…
  • 10000
    Amis de la nuit, bienvenue. Je vais ici vous présenter un nouveau compagnon de route, de ceux qui accompagneront vos errances nocturnes et donneront de l'inspiration à votre subconscient pour bâtir de chouettes univers fantasmagoriques et cauchemardesques. Le duo géorgien se définit comme « dark ambiant expérimental ». Bon, concrètement, le genre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *