LYDIA AINSWORTH : Phantom forest

L’évolution du son de Lydia Ainsworth est une constante. Partie d’un trip hop mélancolique, elle a bifurqué en 2017 vers quelque chose de plus electro pop et passe-partout. Très logiquement, je m’attends à retrouver le genre encore plus épuré et pop. Et le résultat correspond effectivement à cette idée. Est-ce que ce disque correspond à mes attentes ? Ça, c’est une autre question. Oui, « Phantom forest » comporte bien quelques titres qui passent dans le conduit auditif en caressant les bords. Si le fonds est assez pop, le trip hop est toujours présent, au travers de rythmiques feutrées, de mélodies soyeuses, d’un chant assez mélancolique. Mais il y a aussi ici des titres plus « transparents » qui auraient mérité d’être plus pensés, plus travaillés avant d’atterrir sur un album. Alors globalement, l’endroit lugubre dont on à hâte de découvrir la description en musique n’est pas vraiment là. A la place, et à l’image de la pochette de ce troisième album, on a un jardin fruitier sous un temps mi figue mi raisin, décrit avec une alternance de légèreté et gravité ombrageuse. Et à vrai dire, on a pas vraiment le temps de choisir si on est plutôt déçu ou heureux de l’évolution de ce disque, car celui-ci est court (31 minutes). Alors on le réécoute et… c’est un peu la même chose. Bref, c’est pas gagné pour que « Phantom forest » parvienne à se frayer un chemin pour de bon dans ma discothèque. Mais il n’est pas non plus désagréable, alors je ne peux pas le descendre !

Facebook

Instagram

Paroles de l’album

Related Posts

  • 81
    Nous sommes à l’ère de l’image. Les images conditionnent ce qu’on mange, ce qu’on aime, ce qu’on veut, dirigent nos vies. Le premier album de Lydia Ainsworth affichait une image à la fois belle et sombre, comme une invitation à la mélancolie. Je ne pouvais la refuser, et je ne…
    Tags: on, l, plus, album, lydia, ainsworth, image, se, ne, chose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *