LUCY IN BLUE : In flight

Ne vous fiez pas à son nom un peu naze, Lucy In Blue est loin de pratiquer une musique « plan-plan ». ici, on parle de rock progressif psychédélique. Et islandais de surcroît. Pourquoi « de surcroît ? ». parce que les islandais ont beau globalement être des gens assez discrets, au niveau musical, ils font souvent dans l’anticonformisme. Et à ce niveau, « In flight » ne me déçoit pas. En fait, bien des qualificatifs peuvent lui convenir ; touchant, splendide, délicat, poétique, planant… Ce disque est un pur moment de bonheur. Je lis pas mal d’avis positifs le rapprochant du « grand » Floyd. Probablement son côté posé, virtuose de simplicité, les effets dosés au millimètre, et cette légèreté rêveuse typique. Ok, soit, mais il y a ici bien plus que ça : pas vraiment de trace de mélancolie exacerbée, de « formule toute faite », de copier-coller magique. Ce disque coule de source, tout y semble naturel, ni vraiment calculé, ni le fruit du hasard. Un peu comme si cette musique avait toujours été là, attendant nos chastes oreilles pour les abreuver de beauté et de délicatesse. « In flight » ne se caractérise pas que par son aspect planant, mais surtout par cette foule d’ambiances qu’il explore, cette multitude de sentiments qu’il fait naître. C’est un très bel album que nous avons là !

Instagram

Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *