LARKIN POE : Peach

Si sur la photo de ce troisième album, les sœurs Lovell montrent encore leur jolis minois en gros plan ; de quoi laisser imaginer aux plus étroits d’esprits que les filles n’ont pas grand-chose de plus à proposer. Grave erreur. Les plus fidèles habitués (si y’en a) d’Adopte Un Disque se souviendront avoir vu le nom de Larkin Poe s’incruster dans ses pages en 2016, à l’occasion d’un « Reskinned » que je trouvai récréatif et sympathique, s’exprimant au travers d’un blues – folk – rock assez accessible et néanmoins chargé d’authenticité. Alors l’idée de m’en remettre une deuxième couche ne me fait pas sauter au plafond mais est loin de me déplaire. Le « Come on in my kitchen » introductif va d’ailleurs encore plus loin dans les roots musicales du groupe que dans mon souvenir : court mais bon. « Freedom » s’avère plus jouissif, entre blues rock et influences bluegrass assumées, héritage familial. La reprise de « Black betty » plus redneck que nature se tient pas mal aussi. « Look away » se fait plus moderne, avec son beat electro. « Preachin’ blues » est l’un des titres bluesy les plus réussis du disque. « Cast’em out » est beaucoup plus anecdotique : vite écoutée, vite oubliée. Ce qui n’est pas le cas de la sexy « Pink & red ». « John the revelator » est un autre titre blues rock bien graisseux et bien roulé. « Wanted woman / ACDC » et son big rock sont un passe-temps sympa, et enfin « Tom devil » aurait presque pu être pondu par Zeal & Ardor tant il ressemble au negro spiritual meets rock musclé du suisse. Et hop, 32 minutes, c’est plié. Le bilan ? C’est court. Trop. Mais Larkin Poe fait mieux que son précédent disque en se diversifiant dans les sonorités et en prenant toujours soin de proposer des titres à la personnalité marquante !

Paroles de l’album

Site officiel

Larkin Poe : Preachin’ blues

Larkin Poe : Look away

Related Posts

  • 75
    Larkin Poe, c'est le groupe des frangines Rebecca et Megan Lovell. Les sœurs ont décidé en 2010 de poursuivre en duo la route musicale arpentée depuis quelques années par une forme plus étendue de leur formation (en fait, avec juste une frangine de plus) pratiquant un folk bluegrass très ricain.…
    Tags: larkin, poe, bien, plus, folk, rock, pop, se

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *