KORPIKLAANI : Kulkija

Les derniers albums de Korpiklaani ne valaient pas les premiers, c’est très clair. Pourtant, quelque chose me pousse toujours à retenter l’expérience. Et même s’il m’arrive de le regretter en partie, je trouve toujours quelque chose de bon à me mettre sous la dent. « Noita », ma rencontre précédente avec le groupe, m’avait plutôt surpris, et agréablement. Le groupe semblait y avoir retrouvé un second souffle, et j’avais hâte de voir ce qu’il préparait pour l’avenir. L’avenir, le voici donc à ma porte. Korpiklaani n’a que peu changé. On retrouve sur ce deuxième album le mélange caractéristique de metal et de polka finlandaise, avec toujours la voix de Jonne Järvelä en porte-étendard. Ceci dit, il faut bien reconnaître que c’est insuffisant. Korpiklaani essaie de varier le tempo et l’ambiance, quitte à parfois se perdre dans des formats qui boudent complètement l’énergie qui a fait son succès, à abandonner la légèreté de son folk metal, ou au contraire à mal la doser. Alors, raté ce disque ? Oui. Oh, je sais, d’habitude je tempère plus mes propos, mais là, c’est la troisième écoute, et je m’ennuie toujours autant. Bien sûr, il n’y a pas que du négatif ici, et certains passages sont prenants, certaines idées très bien traduites. Mais c’est loin de suffire pour sauver le disque du gouffre. C’est vraiment paradoxal qu’une musique aussi chargée en mélodies chatoyantes puisse se montrer aussi plombante. Question de dosage comme je le disais plus haut. L’alchimie est dramatiquement absente de « Kulkija », et son positionnement plus mid-tempo et soft finit le travail de déconstruction. Dommage.

Site officiel

Paroles de l’album

Korpiklaani : Aallon alla

Related Posts

  • 83
    De tous temps dans le milieu rock, et metal par extension, il y a eu les penseurs et les amuseurs publics, ceux qui font de la musique pour se détendre, pour le fun, avec un esprit fêtard. Les finlandais de Korpiklaani entrent sans conteste dans cette catégorie. Oh, ils ont…
    Tags: korpiklaani, plus, metal, bien, groupe, se, folk, y
  • 81
    Troisième acte pour nos amis finlandais de Korpiklaani. En quelques années, ces gusses ont développé leur folk metal et atteignent ici un degré de maîtrise impressionnant de leur art. Véritable réussite, ce « Tales Along This Road » est représentatif de ce que le groupe sait faire de mieux ; des titres où…
    Tags: korpiklaani, metal, qu, folk, plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *