KONSTANTIN KOKOUROV : Notes

Par ici, on croise plus de metal que de musique neo-classique, j’en conviens. Et puis parfois, on croise les deux en même temps. Bon, ok, je mens un peu. Konstantin Kokourov est un compositeur assez jeune qui nous vient de Sibérie. Quel intérêt de vous dire qu’il est jeune ? Un intérêt explicatif. Parce que je dois vous dire que notre nouvel ami Konstantin est un fan de metal,. Et même qu’il adapte ici le « Air » de Jason Becker (paru sur l’album « Perpetual burn ») en version piano + orchestre. Sinon, bon, ok, aucune trace de riffs nulle part, on est purement dans un disque de grande musique. Les thèmes sont peut-être plus sombres, les titres d’ailleurs parlent pour eux, l’ambiance est probablement plus nostalgique, mais ça reste du pur classique. Alors je ne vais pas vous conseiller ce disque si vous aimez le metal mais que vous ne supportez pas l’idée de vous coltiner 43 minutes de piano et orchestre. Par contre, le contraire fonctionne. Et si vous aimez les deux, ça marche aussi. Parce que que ce n’est pas juste le disque d’un amateur qui aime faire « comme si ». C’est celui d’un excellent compositeur qui prouve ici sa valeur, sa virtuosité et son talent. « Notes » est une très belle œuvre, aux titres amples, grandioses. Les influences soviétiques sont bien présentes, et amènent une plus-value certaine. Bref, on a ici un excellent album.

Instagram

Facebook

Related Posts

  • 10000
    Comme pas mal de gens, je trouve que le piano est un instrument magnifique, capable par son seul pouvoir de créer des choses magnifiques ou terribles. Mais comme beaucoup aussi, la musique classique dans son ensemble me donne des boutons. Mais ah ah ! Certains petits malins ont trouvé la parade :…
  • 10000
    Artiste rare, discret et pourtant assez prolixe, Michal Jacaszek avance à pas feutrés, avec l'obsession de mélanger ambiant, electronica et musique classique. D'autres l'ont déjà fait et le font encore, mais Jacaszek n'en a cure ; pointilleux et persévérant, il persiste et signe. Et signe d'ailleurs avec le label Ghostly International…
  • 10000
    Pour ceux (probablement nombreux) qui ne connaitraient pas le personnage, Henrik Schwarz erst un musicien allemand de musique électronique à dominante house, qui traîne dans le milieu depuis pas mal d’années déjà. Comme beaucoup d’autres, me direz vous. Pas faux. Mais là où notre presque quinqua tire son épingle du…
  • 10000
    La ténacité, vous connaissez ? Certains en ont, d’autres pas. C’est peut-être la raison qui fait le succès de certains artistes, allez savoir ? On dit pourtant que la musique se suffit à elle-même. Dans le cas présent, c’est une évidence : dès les premières notes magnifiquement tristes de « Morning roots », on en…
  • 10000
    Récemment arrivé dans la petite famille néoclassique, Lambert joue d’une image volontiers fantasmagorique, mais côté musique, se montre beaucoup moins aventureux. Et pourtant, il parvient à nous faire voyager loin dans le temps et l’espace. Juste avec son piano, quelques arrangements d’instruments classiques (trompettes, cordes), quelques choeurs et effets bien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *