KING TUFF : The other

Les précédents King Tuff étaient affublés de pochettes bien rock n’ roll qui trahissaient l’amour du garage par son maître à penser Kyle Thomas. Sur ce quatrième album, la donne est tout autre : c’est le soleil, étincelant, éblouissant, qui se taille la part du lion, tant en arrière plan que dans l’accoutrement de l’intéressé. Et c’est complètement cool qu’il entame ce disque avec une « The other » apaisée qui prend un peu au dépourvu, sans que ça déplaise d’ailleurs. « Raindrop blue » réaffirme, elle, la maîtrise garage psyché du bonhomme ; voici un tube en puissance. Le reste de la galette oscille entre pop psyché enlevée ou plus tranquille, et place encore quelques titres imparables au creux de notre oreille (« Psycho star », « Birds of paradise », « Circuits in the sand »). Pour peu qu’on veuille se risquer à comparer cette œuvre et la précédente, arrivée quatre ans plus tôt, on pourrait dire que « The other » s’avère un poil plus rythmé et, hum, dansant. On hésite toujours à employer ce genre de terme pour un disque de pop rock, mais il s’y prête assez bien, même si on est assez loin d’un Justin Timberlake (et heureusement ?). Mais ce qu’on en retient surtout, c’est l’unité de l’ensemble, beaucoup plus marquante que sur les précédents qui s’avéraient sympathiques mais un poil décousus. On sent que par de discrets ajouts, King Tuff a voulu s’écarter du chemin qu’il s’était tracé pour se réinventer, et c’est assez réussi. Un autre oui, mais un bon !

Site officiel

King Tuff : The other

King Tuff : Psycho star

Related Posts

  • 10000
    « Floral canyon » a beau arborer un look ouvertement psychédélique, il ne donne pas, et c’est tant mieux, dans la mode actuelle du revival. Le groupe est un trio qui nous vient aussi de Nashville (décidément, je suis un peu abonné en ce moment), et qui qualifie lui-même la musique de…
  • 10000
    Mrs Magician n'a en fait pas grand-chose d'une demoiselle. En revanche, son côté magique frappe dès le premier titre de ce deuxième album. « Phantoms », son riff imparable, son ambiance très The Coral, sa durée parfaite (3mn20, ni trop, ni trop peu) sont une introduction parfaite à l'univers garage pop psyché…
  • 10000
    Vous ne connaissez pas Jeff Angell ? Pas grave. Moi non plus. Pourtant, le monsieur traîne avec des gens tout à fait recommandables : le précédent groupe de Jeff était également composé de Duff Mc Kagan, Barett Martin et Mike McCready. Je vous avoue d'ailleurs que je vais certainement y jeter une…
  • 10000
    Un titre sympa, une pochette à la fois énigmatique et très révélatrice, puisqu'on y dénote des influences garage et psyché, il n'en faut parfois pas plus pour avoir envie de découvrir un disque. The Ukiah Drag, donc, est un groupe floridien qui sort ici son premier album, soit sept titres…
  • 10000
    Vous ne connaissez pas Jeff Angell ? Eh ben moi si ! En 2016, je faisais connaissance avec le bonhomme, et j’évoquais Walking Papers, son supergroupe avec Duff Mc Kagan, Barett Martin et Mike McCready. Sauf qu'à l'époque, j'étais persuadé que celui-ci, ayant lâché un disque en 2013, était dissous. Mais en…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *