KEZAKO : Instant

C’est un peu paradoxal ; on ne sait pas grand-chose de Kezako, comme si cette culture du secret dans l’électro était en train de devenir une tradition. Bon, en même temps, qu’a-t-on besoin de connaître de plus que ce que le dj révèle sur cette jaquette ? Du soleil, des lunettes, une paille, un fruit ; ça sent l’été, la chaleur et l’immédiateté à plein nez. Ce premier album assez court (8 titres, 32 minutes) est un bonbon electro pourtant moins téléphoné qu’on pourrait le croire. Certes, « Please come to me » (avec sa voix féminine sussurée qui rappellera Enigma aux plus anciens) sent bon la dance. Mais lorsque « Change my world » débarque avec sa voix très electro-pop noire, on peut être étonné, même si le rythme et la mélodie sont toujours aussi passe-partout. Ah, passe-partout vous semble péjoratif ? N’y voyez rien d’autre qu’un constat ; Kezako ne semble pas vouloir (se) prendre la tête : il vise un plaisir immédiat, volontiers régressif (les influences dance et eighties sont évidentes) et sans conséquences. « Instant » est typiquement un disque de l’été, qui n’agira au-delà de cette période idyllique qu’en éveillant des souvenirs agréables. Aucun titre ne se cache derrière des faux-semblants, et la communication joue même sur cette coolitude à toute épreuve. Le contrat est clair, et certains titres sont un peu moins judicieux pour moi (« Hey dancer » et « Endless »), je savais à peu près où j’avançais dès le départ, et si ça ne me va pas je n’ai qu’à regarder ailleurs !

Instagram

Facebook

2 comments to “KEZAKO : Instant”
2 comments to “KEZAKO : Instant”
  1. Hello
    Merci pour cette chronique sympa et positive alors que je soupçonne que ce n’est peut être pas votre style de musique préféré?!
    Probablement des remix à venir pour la fin de l’année
    Cordialement
    Kezako

    • Bonjour,
      Effectivement, c’est un peu trop « bright » pour moi, mais je sais parfois être impartial lol !
      Bonne continuation alors, et rendez-vous pour le prochain album !
      D.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *