IMMORTAL : Northern chaos gods

Après le divorce avec Abbath, beaucoup ne donnaient pas cher de la peau d’Immortal. Mais franchement, de quoi auraient eu l’air Demonaz et Horgh si leur entité avait été enterrée pour des dissensions internes ? Bon, déjà, avec 9 ans pour sortir un nouvel album, ils auraient pu se renommer «Only a bit mortal). Mais ça sonne moins bien, je vous l’accorde. Sauf que rigoler, on le fait beaucoup moins dès que la chanson-titre, qui ouvre le disque, déboule dans nos cages à miel. Parce que le duo (auquel Peter Tagtgren, excusez du peu, vient prêter main forte à la basse et la production) a décider de remonter sur son trône et de montrer à tout le monde qu’il est loin de s’être assagi. Bien au contraire. On retrouve Immortal remonté à black (hi hi), présentant un style cru et sans concession, beaucoup moins mélodique et atmo qu’avant, axé sur un rythme plus soutenu. Bien sûr, on retrouve quelques riffs plus thrashy et des accalmies qu’on connaît bien (sur « Gates to Blashyrkh », « Where mountains rise » et « Mighty ravendark »), mais l’ensemble fait dans l’evil et on ne s’en plaindra pas, puisque « Northern Chaos Gods » est le meilleur disque d’Immortal qu’on aie entendu depuis fort longtemps. Alors on leur pardonnera cette pochette qui pourrait laisser croire à un bootleg vendu sous le manteau, et on se contentera de les féliciter pour ce nouvel opus totalement reconnaissable mais monstrueusement réussi, qui promet des séances intenses et puissantes. Un vrai beau cadeau pour les fans !

Site officiel

Paroles de l’album

Immortal : Mighty ravendark (lyric video)

Related Posts

  • 83
    Mais quel vent souffle sur la Norvège ? Bah, ne nous posons pas la question et profitons juste de ce nouvel excellent album d'Immortal. On aurait pu penser que le retrait de Demonaz signerait le lent déclin du groupe, mais il n'en est rien. Son esprit maléfique continue d'ailleurs de…
    Tags: ne, album, metal, black, on, plus, immortal, northern, nouvel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *