HAWTHORNE HEIGHTS : Bad frequencies

Cinquième album pour ce qui reste de Hawthorne Heights. Il faut dire que le groupe n’a pas été épargné par les changements de line-up, du plus tragique (décès) au plus anodin (divergences musicales). Mais ceci a renforcé sa détermination à avancer sur le chemin d’un post hardcore qui s’est petit à petit transformé en émocore traversé de screams. Une formule confirmée par ce « Bad frequencies » au titre qui pourrait laisser présager d’une noirceur ou d’une dureté retrouvée ; il n’en est rien. Le style développé sur « Zero » en 2013 n’a subi que très peu de changements. Accrocheurs et punchy, les treize titres de ce nouvel album remplissent parfaitement leur office. Bien entendu, le groupe a la volonté tenace de conserver ses acquis, et ne compte donc pas trop s’écarter d’un savoir-faire certain et d’une facilité d’écriture établie sur une expérience qui a déjà payé dans le passé. Et pourquoi le ferait-il d’ailleurs ? Pris un par un, chaque titre de ce nouvel opus est très bon. Tous ensemble, c’est la même chose. Et si on cherche à sortir des sentiers battus, l’emocore n’est pas vraiment le genre qu’il faut privilégier. Alors si vous cherchez des mélodies pop punk sous une forme plus musclée et mélancolique, ne changez rien, vous êtes sur la bonne fréquence !

Site officiel

Paroles de l’album

Hawthorne Heights : Just another ghost

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *