GUNS N’ ROSES : Chinese Democracy

gnr chinese democracy

Au bout de combien de temps le fan transi qui attend fébrilement le nouveau disque de ses idoles n’en a-t-il finalement plus rien à battre ? C’est un peu la question sous-jacente de ce « Chinese Democracy », sixième album d’un groupe énorme il y a quinze ans mais qui, à force de revirements de situation, de changements d’avis et de redirections musicales, a fini par faire de ce disque un sujet de plaisanterie et de sarcasmes plus que d’espoirs. Les Guns, c’est une époque, une petite révolution en son temps, mais ses fans ont grandi, et se sont trouvés d’autres idoles. Quand à la nouvelle génération, le nom même leur est totalement inconnu. Alors, trop tard ? Peut-être. Mais pour les autres, ceux chez qui la flamme ne s’est pas éteinte, la musique présentée ici aura-t-elle un intérêt ? Rien n’est moins sûr. Certes, quelques réminiscences de ce qu’on serait tenté d’appeler « la première période » sont là pour nous rappeler juste assez les heures de gloire du groupe ; la voix inimitable d’Axl, un côté hard rock très léger, et…c’est tout. « Chinese Democracy » est original, on ne peut pas lui enlever ça. C’est une espèce de pot-pourri de rock, heavy metal, électro et euh, n’importe quoi. Alors oui, on peut y croiser Buckethead et Ron Thal, qui sont loin d’être des manchots, et quelques bonnes idées et mélodies aussi, mais sorti de là, on se demande ce qu’on fout là. Et on est dans l’incapacité totale de juger ce disque ; mauvais, avant-gardiste, intéressant ou juste bizarre ?

Paroles de l’album

Site officiel

Related Posts

  • 100
    A priori, la démarche de Nouvelle Vague se rapproche fortement de celle du sémillant allemand Señor Coconut. Des reprises décalées de classiques du rock, revus façon easy listening et bossa-nova. Les instigateurs de ce projet français, Marc Collin et Olivier Libaux, ne sont pas des nouveaux venus. On a pu…
    Tags: de
  • 100
    A l'heure où le nom de Pantera est de plus en plus cité par de jeunes loups (et de moins jeunes) aux dents longues comme influence majeure, et quelques mois après le tragique décès de son ex-camarade Dimebag Darrell, Phil Anselmo sort de sa caverne pour nous proposer une musique…
    Tags: de
  • 100
    Pionnier et pierre angulaire du genre auto-proclamé intelligent dance music, Autechre (qui contrairement à ce que la sonorité que son patronyme pourrait laisser penser, n'est pas allemand mais anglais) accouche avec cet « Incunabula » d'une première œuvre originale et ô combien influente. Pratiquant une électronica étrange et robotique peuplée de micro-mélodies…
    Tags: de
  • 100
    Habité. On pourrait presque dire hanté. Tel est le qualificatif qui vient aux lèvres une fois cette nouvelle oeuvre de David Eugène Edwards terminée. On a beau tout saisir de la portée spirituelle de ces nouveaux titres, être conscients que l'ex leader de 16 Horsepower fait à présent clairement du…
    Tags: de
  • 100
    Les critiques musicaux et les attachés de presse sont des fainéants. Toujours à comparer le dernier album de vos artistes chéris à celui qui a accroché l’oreille le premier. Tiens, par exemple, pour celui-ci, c’est « The Cube » qu’on évoque à tout bout de champ, alors que…ben merde !…
    Tags: de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *