GHINZU : Mirror Mirror

Mirror_Mirror

John Stargasm est de retour ! Le troisième album du combo enfonce le clou, pérennise le style inventé par ses auteurs, hybridation pas si anodine que ça de rock, électro et pop, sur la base de titres vraiment très réussis. Ceux qui attendaient les crocs acérés la chute de Ghinzu après l’excellent « Blow » en seront donc pour leur frais. Pas révolutionnaire, prenant toujours le meilleur de ses contemporains, en rappelant parfois les mélodies ou tics, Ghinzu parvient pourtant à convaincre sans mal. Et l’auditeur de s’enthousiasmer à l’écoute de titres accrocheurs et énergiques, d’autres plus rampants et progressifs, de derniers plus mélancoliques… Pas de faute de goût chez Ghinzu, et toujours cette touche de folie qui fait la différence, ce reste de rage adolescente savamment dosée qui permettra à chacun de se croire invincible le temps d’un disque, de changer son reflet dans le miroir une petite heure durant. Ghinzu est un ambassadeur de choc pour la Belgique.

Paroles de l’album

Site officiel

Ghinzu : Cold love

Ghinzu : Take it easy

Related Posts

  • 83
    Au bout de combien de temps le fan transi qui attend fébrilement le nouveau disque de ses idoles n'en a-t-il finalement plus rien à battre ? C'est un peu la question sous-jacente de ce « Chinese Democracy », sixième album d'un groupe énorme il y a quinze ans mais qui, à force…
    Tags: de
  • 83
    Il m'arrive souvent d'aller contre le courant, de voir des défauts là où d'autres voient du génie, de faire la grimace quand le monde sourit béatement. On pourrait y voir de la bêtise, de l'anticonformisme, de la provocation, ou un moyen de s'affirmer de la part d'un pauvre inadapté social…
    Tags: de
  • 82
    A l'heure où le nom de Pantera est de plus en plus cité par de jeunes loups (et de moins jeunes) aux dents longues comme influence majeure, et quelques mois après le tragique décès de son ex-camarade Dimebag Darrell, Phil Anselmo sort de sa caverne pour nous proposer une musique…
    Tags: de
  • 81
    Habité. On pourrait presque dire hanté. Tel est le qualificatif qui vient aux lèvres une fois cette nouvelle oeuvre de David Eugène Edwards terminée. On a beau tout saisir de la portée spirituelle de ces nouveaux titres, être conscients que l'ex leader de 16 Horsepower fait à présent clairement du…
    Tags: de
  • 81
    Les critiques musicaux et les attachés de presse sont des fainéants. Toujours à comparer le dernier album de vos artistes chéris à celui qui a accroché l’oreille le premier. Tiens, par exemple, pour celui-ci, c’est « The Cube » qu’on évoque à tout bout de champ, alors que…ben merde !…
    Tags: de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *