FRONT LINE ASSEMBLY : Improved Electronic Device

FLA improved

Retour sur le devant de la scène pour l’un des groupes les plus anciens et influents du côté obscur de la scène électro. 23 ans de carrière, ce n’est pas rien, surtout en pratiquant un genre tout de même assez étriqué, j’ai nommé l’electro-dark. Bien sûr, on pourra avancer que FLA (pour les intimes) est plus groovy que ses concurrents, qu’il n’hésite pas à se la jouer plus metal quand il le faut (c’est d’ailleurs le cas sur ce treizième album du groupe canadien)… Concrètement, un album du combo a quand même tendance à ressembler à un autre, ou du moins à une autre période du groupe (metal indus, ambiant…). Et pourtant, en dix titres, on est largement convaincus que Front Line Assembly a encore des choses à dire dans le domaine, et des leçons à donner aux jeunots qui tentent en vain de les plagier (et il y en a…). La participation d’Al Jourgensen (Ministry, Lard, Revolting Cocks) vient assoir la suprématie de FLA, même si le morceau choisi (« Stupidity« ) sonne effectivement comme une chute de studio de Ministry. Les autres titres se partagent entre brutalité, côté dansant et nappes atmo éparses, du pur concentré de ce que le groupe sait faire de meilleur. Cet album se clôt par un « Downfall » long, atmosphérique et mélancolique, somme toute assez classique mais quand même très réussi.

Paroles de l’album

Site officiel

Related Posts

  • 81
    Album de transition, « Eternity » contient beaucoup d'éléments de son prédecesseur « The Silent Enigma » tout en poussant un peu plus loin la musique du groupe vers des horizons plus sereins. Le chant de Vince se libère petit à petit de son carcan pour s'aventurer vers quelque chose de plus mainstream mais…
    Tags: de, plus, un, se, album, à
  • 81
    Les New Yorkais d'Interpol étaient parvenus sur "Our Love To Admire" à rattraper leurs poursuivants, et par la même occasion leur retard, dû à un "Antics" trop téléphoné pour convaincre. Ils avaient donc pour mission avec ce 4eme album de maintenir le cap, de renouveler encore un peu leur style…
    Tags: de, un, à, se, plus, groupe
  • 80
    Créer dans un genre aux codes aussi envahissants et étriqués que ceux du grindcore n'est pas chose aisée. Heureusement, certains intrépides s'y risquent tout de même de temps en temps. En l'occurrence, aujourd'hui c'est de Harlots que nous parlons. Formé en 2002 et ayant déjà à son actif plus de…
    Tags: de, à, même, un
  • 80
    Qualifié de "groupe préféré de ton petit frère" et autres gentillesses du même acabit à la sortie du précédent "Stabbing The Drama", Soilwork a pris la mouche et décidé de durcir le ton sur ce septième album. Plus brutal, plus thrash, mais toujours aussi mélodique au niveau de ses refrains,…
    Tags: de, à, groupe, plus, un, se
  • 79
    Après le New York hardcore, Full Blown Chaos nous fait le coup du New York metalcore. Brutale et sans compromis, la musique de ce premier album s'adresse directement aux plus durs d'entre vous. Car malgré une pointe de mélodie par-ci par-là, les treize titres de ce premier opus sentent la…
    Tags: de, à, un, plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *