FRONT LINE ASSEMBLY : Improved Electronic Device

FLA improved

Retour sur le devant de la scène pour l’un des groupes les plus anciens et influents du côté obscur de la scène électro. 23 ans de carrière, ce n’est pas rien, surtout en pratiquant un genre tout de même assez étriqué, j’ai nommé l’electro-dark. Bien sûr, on pourra avancer que FLA (pour les intimes) est plus groovy que ses concurrents, qu’il n’hésite pas à se la jouer plus metal quand il le faut (c’est d’ailleurs le cas sur ce treizième album du groupe canadien)… Concrètement, un album du combo a quand même tendance à ressembler à un autre, ou du moins à une autre période du groupe (metal indus, ambiant…). Et pourtant, en dix titres, on est largement convaincus que Front Line Assembly a encore des choses à dire dans le domaine, et des leçons à donner aux jeunots qui tentent en vain de les plagier (et il y en a…). La participation d’Al Jourgensen (Ministry, Lard, Revolting Cocks) vient assoir la suprématie de FLA, même si le morceau choisi (« Stupidity« ) sonne effectivement comme une chute de studio de Ministry. Les autres titres se partagent entre brutalité, côté dansant et nappes atmo éparses, du pur concentré de ce que le groupe sait faire de meilleur. Cet album se clôt par un « Downfall » long, atmosphérique et mélancolique, somme toute assez classique mais quand même très réussi.

Paroles de l’album

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    J'aime l'electro-dark depuis longtemps. Je n'en consomme pas fréquemment, je ne suis pas membre d'une communauté, je ne fréquente aucun forum consacré au genre, mais voilà, une fois de temps en temps, j'aime bien m'en envoyer un peu dans le tympan. [sitd] n'est pas né de la dernière pluie (1996,…
  • 10000
    L'electro-indus est un genre que j'affectionne mais que je trouve limité. Du coup, à part mes vieux Skinny Puppy, Wumpscut, quelques Front Line Assembly et consorts, je ne m'y aventure que sporadiquement. Mais quand un grand nom pond un nouvel album, la tentation est grande de replonger. Aujourd'hui donc, l'américain…
  • 10000
    Je suis toujours passé à côté de Combichist. Oh, j'ai bien dû tomber plus ou moins par hasard sur un titre du combo danois, peut-être même l'apprécier, mais côté electro-dark, je lorgnais largement plus du côté de Wumpscut, des dieux Skinny Puppy, d'Hocico, des voisins Suicide Commando, plus tard de…
  • 10000
      Duo germain basé en Grèce et signé sur un label belge, Siva Six est une publicité vivante pour l'Europe. Oeuvrant dans l'electro dark indus plus angoissant que dansant, il vient nous abreuver de gros beats et de mélodies technoïdes sombres. On peut penser à un croisement entre Front Line…
  • 10000
    Suicide Commando est LE représentant belge de l’electro dark, difficile de le nier. Plus de 30 ans d’expérience, une bonne dizaine d’albums, et Johan Van Roy a toujours la gnaque. Preuve en est ce nouvel album au nom des plus chatoyants, qui nous promet un moment de poésie et de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *