FONODA : Eventually

fonoda_eventually

Sortez cotillons et langues de belle-mère, les trois de Fonoda débarquent pour la fête ! Bon, ok, c’est pas drôle. Ce disque non plus d’ailleurs. Imaginez Godspeed You Black Emperor faisant un bœuf avec un chanteur dépressif, et vous aurez une idée précise de ce que « Eventually », deuxième album des allemands, contient. En huit titres plutôt longs (6 minutes en moyennes), le groupe dessine des paysages aux flancs escarpés, montagnes imposantes bien ancrées au sol et dont la cime est cachée par de sombres nuages. Sporadiquement, la voix se fait grondante, menaçante, ce qui peut à mon avis desservir le groupe et l’album, mais le calme revient suffisamment vite pour éviter la fuite des oreilles chastes. L’instrumentation est classique pour le post rock : guitare, basse, batterie, éléments électroniques et cuivres. Tout ça mis ensemble fonctionne plutôt très bien, et si « Eventually » n’est pas destiné à se placer parmi le panthéon du post rock, il amène tout de même au genre un nouveau souffle et une approche légèrement différente, plus compréhensible par les fans d’indie rock lambda peut-être.

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *