FINGATHING: And The Big Red Nebula Band

fingathing big red

Le mariage du deejaying et de la contrebasse au travers d’un hip hop électro instrumental m’ayant plus que séduit lors de la sortie de «Superhero Music» il y a deux ans, j’attendais ce nouvel opus du duo américain la bave aux lèvres. Après cette longue attente, j’estimais être en droit de réclamer une œuvre dans la lignée de son prédécesseur, et meilleur si possible. Et au vu du titre, je rêvais à un vrai groupe interprétant des titres de hip hop dansant et expérimental à la fois. Espoirs à moitié déçus. La contrebasse est moins présente et le groupe était une chimère…Mais ça reste bon, expérimental et dansant. Alors que penser ? Fingathing nous donne à entendre un disque plus électronique, aux structures plus recherchées, mais parfois moins facile d’écoute. Attention, je n’ai pas dit que Grand Central avait à rougir de son poulain, loin de là, mais il est dommage que Peter Parker et Sneaky ne soient pas allés plus loin dans leur délire. Malgré tout, les «Walk In Space», «Rock The Whole Planet», «Synergy» et consorts sont autant de perles à s’enfiler dans les conduits auditifs sans modération !

Site officiel

Related Posts

  • 74
    Puressence est une formation anglaise qui pratique une pop indé assez mélancolique et poignante, avec la particularité de comporter un chanteur à la voix très androgyne (pour tout dire, j'ai longtemps cru qu'il s'agissait d'une chanteuse). Et l'air de rien, c'est un groupe qui vient d'atteindre ses 19 ans de…
    Tags: de, un, plus, une, à
  • 70
    Je n'ai jamais perdu de vue les autrichiens de Dornenreich, l'une des rares figures de la petite famille du post black metal à perdurer bon an mal an depuis 1996, sortant des albums pas toujours très réussis certes, mais gardant une liberté artistique totale, et explorant le spectre musical au…
    Tags: de, une, à, groupe, plus, un

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *