FANGCLUB : Vulture culture

Ponctuels, les irlandais. Deux ans après leur remarqué premier album très à l’aise dans la mouvance grunge alternatif nineties qui va bien, les revoilà sous la même configuration (power trio, et surtout, composition inchangée) pour un disque qui va avoir la dure tâche de confirmer le potentiel sans trop se la jouer copie conforme, et sans trop s’en éloigner pour autant. Un deuxième album, quoi. Et paf, on voit très vite que les petits gars sont des malins : “Last time” nous accueille façon ballade avant d’exploser en vol et revenir à des paysages plus connus. Le morceau-titre a alors le champ libre pour se lancer à l’assaut des oreilles sans défense. Et c’est reparti pour un tour ; Fangclub pratique toujours ce mélange entre grunge, rock alternatif et punk rock qui prend aux tripes et sonne délicieusement régressif avec un bon gros mur de guitares très actuel. Impossible de ne pas succomber à un titre comme « Hesitations ». Et ce n’est heureusement pas le seul candidat à l’adhésion immédiate de l’imprudent qui s’aventure ici. Ce nouvel album a toutes les qualités de son prédécesseur, et a capitalisé sur celles-ci pour maximiser son potentiel. Inutile donc de vous dire qu’il va vous mettre dans sa poche et ratisser encore plus large. Prêts ? Press play !

Facebook

Instagram

Paroles de l’album

Related Posts

  • 70
    A l’écoute de ce premier album du trio irlandais Fangclub, plusieurs noms me viennent en tête, mais en revanche, pas besoin de datation au carbone 14 pour déterminer la période dont celui-ci s’inspire largement ; les nineties, dudes, et sa cohorte de combos grungy-punk. Pensez à Silverchair, à Sunny Day Real…
    Tags: fangclub, l, album, d, premier, dire, s, bien, a, se

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *