EZPZ : In a wacky world

L’electro-swing, on connaît. Le hip-hop, on connaît. L’alliance des deux, on a aussi déjà eu l’occasion de l’expérimenter. Mais sur tout un disque, c’est moins évident. Voici donc EZPZ, quatuor français, de Laval en Mayenne pour être plus précis. Leur crédo ? Un genre à la fois moderne, rétro, très musical, fun et frais. Leurs moyens ? Un dj, un emcee, un clarinettiste, un guitariste / claviériste. Et il faut bien le dire, ça marche plutôt très bien. Le groupe, français donc, a choisi de s’exprimer en anglais, ce qui renforce l’impression d’universalité de l’ensemble. Le flow élastique et énergique posé nonchalamment sur des beats qui fleurent bon un savoir-faire sinon ancestral au moins vintage, les phrases de clarinette, tout le décorum décrit plus haut vient parfaire le tout. Tout ça fait de « In a wacky world » un disque très agréable à découvrir, d’une immédiateté tenace, et probablement l’un des meilleurs dans le domaine electro-swing depuis quelques mois. Sur leur page facebook, ils citent volontiers Chinese Man comme référence, et ça tombe bien ; on pense en effet pas mal à « I’ve got that tune » ici, dans une version plus funky et hip-hop. Mais pour autant, rien n’est copié-collé, et EZPZ a trouvé sa place dans l’interstice certes mince entre les deux genres, et signe un premier album plus qu’honorable. D’autant plus que le combo parvient à peu près à éviter la redondance des thèmes mélodiques d’un titre à l’autre. Est-ce que ça sera toujours le cas pour la suite ? On demande à voir. Mais en attendant, reconnaissons-le, « In a wacky world » installe confortablement EZPZ !

Site officiel

EZPZ : Easy peasy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *