EZ3KIEL : Battlefield

ez3kiel battlefield

Ez3kiel est un groupe sur lequel on ne peut pas compter. Et on les en remercie. Depuis la création de leur entité, les français pratiquent l’échangisme musical, font valser les étiquettes, expérimentent à tout va, se créent des châteaux de son qu’ils détruisent la seconde d’après avec une jouissance non feinte. Electronica, dub, pop, rock, musique de film, musique d’avant-garde se télescopent sur ce nouveau champ de bataille qui s’offre à nos oreilles, et sur lequel nous nous aventurons à nos risques et périls. Si l’album est dominé par des morceaux lourds et graves, très cinématographiques, parfois une voix très Pattonienne (« Spit On The Ashes ») ou plus hip hop (« Alignment ») fait son apparition . Ensuite, petit à petit, les éléments électro font leur apparition, et arrivent le rock le plus sauvage (« Firedamp »), les clins d’œil à la grande musique (« The Montagues And The Capulet », reprise de Prokofiev), pour finir avec un morceau en forme de coucher de soleil dans un film de Romero (« Wagma »). Vous l’aurez compris, cet album est gris poussière, de celle qui balaie les ruines et les espoirs, et ne laisse que la vérité nue, érodée, cruelle ; le monde est un champ de bataille. Mais Ez3kiel prend garde à ne pas éteindre la petite flamme d’espoir qui reste à l’auditeur, et on ressort de l’écoute intégrale de cet album d’une humeur moins sombre que lui ne l’est, et juste avec la certitude d’être en présence d’un grand disque, un de ceux qui redéfinissent un genre.

Site officiel

Related Posts

  • 81
    Le touche-à-tout Peter Tagtgren continue de nous gâter avec ce troisième album de son one-man band Pain, ayant fait sien un metal indus catchy et mid-tempo, peuplé de refrains imparables et produit façon blockbuster. Pain, du metal indus pour la ménagère de moins de 50 ans ? Si on ne connaissait…
    Tags: de, un, on, ne, the, à
  • 77
    Alors là, je suis ébaubi. Car mes amis, je vous le donne en mille, The Vision Bleak n'est rien de moins que la suite des pérégrinations de ces bougres de petits galufiats d'Empyrium. Mais diantre, me direz-vous, nous ne connaissons ces énergumènes ni d'Eve ni d'Adam ? Sachez donc que…
    Tags: de, à, un, musique, the
  • 74
    Les Marseillais de Dagoba sont sur une pente ascendante depuis un bon petit paquet d'années, et font tout pour rester sur le devant de la scène, s'imposant un rythme de croisière, une qualité compositive et une puissance rares. Bon, certes, la recette bouge peu ou pas du tout (ici, un…
    Tags: de, un, à
  • 74
    On compare souvent les suédois de Soen à Tool, et ce n'est pas sans raison. Les deux formations partagent le même goût pour les structures à tiroir, la fusion metal / prog et le chant expressif. Bon, ne nous voilons pas la face, la bande à Maynard James Keenan fait…
    Tags: de, un, à, ne, on
  • 73
    Totalement perdu de vue après un premier album éponyme inégal mais plutôt très sympathique, entre rock et chanson, Elista s'invite à nouveau sur ma platine à l'occasion de ce nouvel (et troisième) opus, « L'amour, la guerre et l'imbécile ». « La part de toi » trace le chemin d'une pop à la française,…
    Tags: de, à, on, un

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *