EPHEL DUATH : The Painter’s Palette

ephel duath painter

J’avoue être passé totalement à côté de ce groupe transalpin jusqu’ici, et c’est aujourd’hui avec un sentiment de culpabilité cuisante que je viens vous présenter ce chef d’œuvre du metal moderne. Car « The Painter’s Palette » n’est pas destiné à rester dans les oubliettes de la musique (ni d’Ecouter Voir). Quelle claque mes enfants ! (non, je ne vous reconnaîtrais pas…). Le groupe / one-man band (qui a su s’entourer à merveille !), qui officiait auparavant dans le black sympho, nous propose ici un néo hardcore black doom metal rock electro jazz , bref un vaste fourre-tout. Oui, mais voilà, les 8 titres où se conjuguent (et subjuguent) saxophone, chant clair ou hurlé, structures complexes rappelant le free jazz, riffs incisifs, belles accalmies et violentes tempêtes soniques ont un dénominateur commun : le talent. Ce qui en fait l’un des albums les plus excitants de l’année et qui l’installera comme référence d’un genre encore inédit, et également du metal avec un grand M.

Paroles de l’album

Site officiel

Ephel Duath : The passage

Related Posts

  • 71
    Mastodon est et restera dans l'esprit de beaucoup ceux qui ont assis toute la scène metal avec leur énorme « Leviathan », qui mariait une grande partie des genres extrêmes à des influences sudistes voir stoner. Un album incontournable, très original et créatif, qui ravivera le sludge et fera naître de nombreuses…
    Tags: de, un, the, à, groupe, metal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *