ENSLAVED : Axioma Ethica Odini

enslaved axioma

Enslaved, on le constate depuis quelques années, a choisi le voyage comme ligne de conduite. Plutôt que de se choisir un genre musical personnel et de s’y arrêter, il a choisi d’évoluer par strate, redonnant sa vraie signification au qualificatif « progressif ». Car oui, Enslaved produit de la musique progressive. Pas ronflante, pas prétentieuse, plus agressive, sauvage et moins académique que ce que l’on met habituellement sous cette étiquette, mais progressive tout de même. On peut, c’est certain, reconnaître la patte du groupe, mais il prend toujours soin d’amener un peu plus loin ses chansons, d’y inclure de nouveaux éléments, de moduler un peu plus son mode d’expression. De quoi raviver la flamme des fans des norvégiens. Quoi qu’il en soit, et quelle que soit la façon dont on perçoive sa musique, Enslaved est un grand groupe, et nous le prouve une fois de plus avec un « Axioma Ethica Odini » où l’on retrouve tout ce qui a fait la magie de ces prédécesseurs et plus encore. On y remarquera moins de passages oniriques et planants, et un peu plus de guitares, un peu plus de chant black, de titres mid-tempo. Mais ce ne sont que des détails. Ce qu’on y trouve surtout, ce sont des morceaux très efficaces, un groupe qui parvient toujours à tenir en haleine, ne cède jamais à l’envie de complexifier pour le plaisir, mais s’applique toujours à proposer la musique la plus intéressante possible, autant pour lui que pour son public. Pas de morceau-phare à citer ; les œuvres d’Enslaved sont un tout, et s’apprécient comme telles. Grand groupe, grand album. 

Site officiel

Enslaved : Ethica odini

Related Posts

  • 92
    Qu'on se le dise, Enslaved est plus aujourd'hui à considérer comme un groupe de progressif qui fait du metal que le contraire ! Les fans de la première heure sont prévenus ! De toute façon, ceux-ci sont déjà partis depuis longtemps, s'ils n'ont pas su grandir et évoluer au rythme…
    Tags: de, plus, un, à, enslaved, groupe
  • 83
    Après le New York hardcore, Full Blown Chaos nous fait le coup du New York metalcore. Brutale et sans compromis, la musique de ce premier album s'adresse directement aux plus durs d'entre vous. Car malgré une pointe de mélodie par-ci par-là, les treize titres de ce premier opus sentent la…
    Tags: de, à, un, plus
  • 82
    Les fans de A Perfect Circle seront comblés d'apprendre que Billy Howerdel, ci-devant guitariste et fondateur du groupe, a décidé de s'émanciper, de sortir de l'ombre du grand Maynard James Keenan pour présenter un projet personnel, Ashes Divide. Bon, concrètement, c'est la voix qui fait la différence ici. Plus claire,…
    Tags: de, un, plus, on
  • 81
    Après plus de 20 ans au service du doom, on pourrait croire que Lee Dorian propose peu ou prou toujours le même disque. Ce « Guessing Game » tombe à pic pour nous prouver le contraire. En effet, on croisera dans ce double album le doom heavy qu'affectionne le groupe agrémenté d'influences…
    Tags: de, plus, on, à, groupe, un
  • 81
    Avec les années, on s'est rendu compte qu'Enslaved n'était pas qu'un bête groupe de black metal se contentant d'exploiter le filon "mes glorieux ancêtres les vikings", avec un certain talent mais peu d'imagination. Non. Convaincu (à raison) d'avoir trouvé les limites d'un style naissant et déjà moribond avec l'exceptionnel "Frost",…
    Tags: de, à, un, groupe, plus, enslaved

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *